♦︎ Rechercher, Plan
Éditer Imprimer Carte - All / Recent Historique Lien retour - Group-Attributions - Connexion Methode Réalité Blog Toposcopie  ?   👇   -

BlogNote - Realite - Humain -

Concepts de Toposcopie Réalité Réel Dimension Facette Composante SchemaConceptuel
Methode Unicité
∄ ⟷ ∃
Pluralité
{≠} ⟷ {=}
Liaison
⟵ ≠ ⟶
Agrégation
∑ - ⟷ ∑ +
Composition
1/• ⟷ •
Existence
Unicité Matière Présentation Valeur Répartition Utilisation Matérialisation
Pluralité Pratique Produit Capacité Travail Instrumentalité Action
Liaison Entité Suppléance Complémentarité Multiplicité Totalité Focalisation
Agrégation Interface Variation Singularité Densité Distance Spatialisation
Composition Source Ressource Cheminement Continuité Modularité Temporalisation
Virtualité Circulation Association Différenciation Accumulation Articulation Réel
Divergence Polarisation Cloisonnement Enchaînement Démesure Sclérose Divergence
Boucle Réflexivité Cooptation Rétroaction -/+ Sédimentation Projection Boucle
Marche Maintien Reproduction Mutation Multiplication Morphogenèse Marche
Démarche Décrire Comprendre Choisir Réunir Agir Réel
Unicité Elément Existence Ab/Pré-sence Occurrence Dualité ∃r
Pluralité Ensemble Equivalence Appartenance Effectif Proximité = {r}
Liaison Relation Différence Sens, conflit Ecart Transition \vec{r}
Agrégation Opération Intense Rapport Cumul Seuil ∑ r
Composition Morphisme Réseau Niveau Limite Structure r • r' = r''

 

Etre humain

20 juin 2018 à 00h00 (0 comments)

 

Realite Unicité
∄ ⟷ ∃
Pluralité
{≠} ⟷ {=}
Liaison
⟵ ≠ ⟶
Agrégation
< - ⟷ + >
Composition
1/• ⟷ •
Existence
Etre humain

Entité ⟷ Personne inhumain ⟷ humain Homme ⟷ Femme Les humains, l'humanité Histoire humaine Etre humain

 



◆ Femme ⟷ Homme


"On ne naît pas femme : on le devient. Aucun destin biologique, psychique, économique ne définit la figure que revêt au sein de la société la femelle humaine ; c'est l'ensemble de la civilisation qui élabore ce produit intermédiaire entre le mâle et le castrat qu'on qualifie de féminin. Seule la médiation d'autrui peut constituer un individu comme un Autre. En tant qu'il existe pour soi, l'enfant ne saurait se saisir comme sexuellement différencié. Chez les filles et les garçons, le corps est d'abord le rayonnement d'une subjectivité, l'instrument qui effectue la compréhension du monde : c'est à travers les yeux, les mains, non par les parties sexuelles qu'ils appréhendent l'univers." Simone de Beauvoir « Le deuxième sexe »

 

La femme est-elle un homme, une personne humaine ?
L'homme est-il un humain, une personne humaine ?

 

II me semble absurde de vouloir définir femme et homme indépendamment du couple. (On devra donc poser un autre description, "Etre humain" qui regroupera d'autres réels ici composables)

 

On essayera de définir ici les questions "femme" "homme" comme enjeu historique entre ce qui l'empêche d'être enfin une personne humaine, un triste inventaire des obstacles et du chemin encore à parcourir par le mâle et la femelle humaines. Devra lui répondre un réel "Homme" mutilé, au sein d'un couple qui ne sait encore réunir deux personnes humaines quels que soient leur sexe.



◆ Actualités


Viols, violences....Révoltes ...MeToo
Qu'il soit bien clair, toute violence convoque une diversité indépassable : il est toujours nécessaire de séparer réellement, aussi bien que conceptuellement, la victime et le bourreau. Parce qu'il indifférencie tous les niveaux du réel, le scepticisme est indécent, inutile et abject.

 

Pourtant, poser une isomorphie Femme/Homme, Victime/Coupable, Humain/Monstre est une tentative (située) d'évacuer la question.
Bien des atteintes sexuelles sont des violences -abus de supériorité, physique, financières, bref du pouvoir. La violence prend ici une forme sexualisée qui permet une dichotomie bestiale propre à évacuer une impuissance personnelle à être/devenir humain.

 

S'il est grandement temps de faire le compte des victimes et des assassins, il est plus urgent encore de cerner les causes, notamment sociales et culturelles, qui génèrent ce baiser mortel qui détruit le projet humain qui anime aussi bien la femme que l'homme.
La femme est victime mais pas que. Elle aussi peut instrumentaliser une supériorité à son profit.
L'homme est bourreau mais pas que. Lui aussi peut subir son infériorité à devenir humain.
Homme et femme sont tour à tour bourreau et victime dans un jeu 1 où ils ne sont pas maîtres. La violence de la supériorité, du pouvoir est une danse mortelle pour chaque danseur-se de la vie.

 

D'autant plus qu'il n'est pas assuré que les entités parties prenantes du rapport conjugal soit bien les partenaires du couple. L'instinct/besoin sexuel, l'image sociale-familiale sont bien souvent les seuls acteurs sur scène. La tempête familiale ballote chacun, homme et femme, dans un naufrage où il n'y a pas de survivant.

 

 

 

1 jeu : dans le sens théorie des jeux

Leave a reply
Your name (required):

Your comment (required):


Enter value: Captcha

 


Diffusez la méthode Toposcopie, merci !

♦︎ Page last modified on 14 juillet 2018 à 04h37 by FidelioEspoir with skinOrdinateur and pmwiki-2.2.108