👇
< Temporalisation | Plan | Circulation > 🕒 ⧉ 
↩︎
👇 Imprimer Noter Rechercher Modifier - Déconnexion Site Essai - Methode - Virtualite

 

* Virtualité

06 mai 2019 à 10h52 par FidelioEspoir dans Facette (0 commentaires)

 

N'adhère fortement au présent que celui qui aperçoit le devenir, c'est-à-dire le virtuel et le possible. Henri Lefebvre, La somme et le reste

 



◆ 
Observer Virtualite

Observer Réel
Les faits, les objets Quoi ? Autres aspects ? Quels aspects, quelles valeurs, quelles différences ? Avec qui ? pour qui ? Avec quoi ? Pour quoi ?
Les actes et les actions Que faire ? Quels effets ? Est-ce faisable ? Comment ? Tâches Pour quoi faire d’autres ?
Les personnes, individus, agents Qui ? Qui d’autre ? Avec et contre qui ? Foules, combien ? Et tous les autres
Les lieux Où ? Ici ? Là ? Par où ? Par Ici ? Par là ! Où encore ? Pour y parvenir ?
Les temps Quand ? Demain ? Hier ? Après ça et avant ceci ? Pendant combien de temps ? Quelles étapes ?
QuestionsConcretes Autres possibles, options, changements Proximités, homogénéités conflits hétérogénéités Acquis, mémoires, positions »Effets sur » influences


Observer Valeur observée Variable observée Observateur Lieu Temps

Virtualité Présent mouvant Relation plurielle altérité sédimentation actuelle liberté déterminée

 



◆ 
Réel Existence

Réel Existence Equivalence Différence Intense Emergence


Réel Existence Equivalence Différence Intense Emergence

Existence L'intensité des Différences au sein des Equivalences provoque l'Existence des Emergences



◆ 
Dimension de Virtualite

Dimension Unicité
∄ ⟷ ∃
Pluralité
{≠} ⟷ {=}
Liaison
⟵ ≠ ⟶ 
Opération
∑- ⟷ ∑+
Composition
1/• ⟷ •


Dimension Unicité
∄ ⟷ ∃
Pluralité
{≠} ⟷ {=}
Liaison
⟵ ≠ ⟶ 
Opération
∑- ⟷ ∑+
Composition
1/• ⟷ •
La Circulation associe des différences dont elle permet l'Accumulation selon les Articulations

Virtualité Circulation
∄ ⟷ ∃
Association
{≠} ⟷ {=}
Différenciation
⟵ ≠ ⟶
Accumulation
∑ - ⟷ ∑ +
Articulation
1/• ⟷ •

 

 

 

La virtualité, "monde en puissance" d'être, est inscription présente de la pluralité d'un réel. La virtualité d'un réel est totalement inscrite dans son existant.
La virtualité est un présent mouvant, non une absence
La virtualité est une relation plurielle, non une simple évidence unifiée
La virtualité est une altérité, non une universalité
La virtualité est une sédimentation actuelle, non une historicité passée ou future. La virtualité est une liberté déterminée, non une potentialité toute puissante.

 



◆ 
Décomposer Virtualite

Unicité Elément Existence Ab/Pré-sence Occurrence Dualité

Pluralité Ensemble Equivalence Appartenance Effectif Proximité

Liaison Relation Lien Différence, Qualité, Sens, conflit Ecart Transitivité

Opération Rang Intense r, 2r,3r,4r,... Quantité, Rapport r/r'
Inverse, Symétrie
Seuil, limite, Plafond, Frontières,Extremum

Composition Morphisme Champ, Réseau Niveau Limite Structure


Dimension Unicité
∄ ⟷ ∃
Pluralité
{≠} ⟷ {=}
Liaison
⟵ ≠ ⟶ 
Opération
∑- ⟷ ∑+
Composition
1/• ⟷ •


Circulation
Matière Pratique Entité Interface Source



Association Présentation Produit Suppléance Variation Ressource



Différenciation Valeur Capacité Complémentarité Singularité Cheminement



Accumulation Répartition Travail Multiplicité Densité Continuité



Articulation Utilisation Instrumentalité Totalité Distance Modularité

 

La matière fait lien entre ce qui est et ce qui sera
La pluralité d'un réel se fige en une unicité dont témoigne sa pratique
Tout réel se découpe en point de vue, en mode d'entités particulières
L'agrégation d'un réel résulte du mode d'interface créatrice d'unicité
L'existence d'une composition est portée par sa source

 

La présentation permet à l'unicité de se doter d'une pluralité
Le produit signe la pluralité réelle comme résultante détachée de la pratique dont elle est issue
La suppléance souligne les modes d'équivalence des entités
Le mode de variation de l'agrégation du réel le dote de pluralité
Le possible dépend des ressources composables du réel

 

L'unicité acquiert une diversité par la valeur, son mode de valorisation
La pluralité d'une pratique s'échelonne en capacité
Le mode de complémentarité dessine comment les entités structurent leurs différences
Les points de singularité décrivent la diversité de l'agrégation
Le mode de cheminement illustre la diversité des composition.

 

Le mode de répartition de l'unicité d'un réel définit son type d'agrégation
Le travail est mode d'agrégation des pratiques
Le mode de multiplicité décrit les diverses sommes d'entités du réel
Les densités soulignent l'hétérogénéité de l'agrégation
La continuité est une somme de compositions réelles

 

L' utilisation d'un réel définit le mode de composition de son unicité
L’instrumentalité fait nître les pratiques composées
Tout réel participe en tant qu'entités inscrites dans une totalité qu'elles composent
L'agrégation se compose en distance, autre mode d'intégration des différences
La modularité illustre le chatoiement des compositions soutenant la richesse infinie du réel

 



◆ Notes


 

Termes voisins : à-être, sêtre (=sera+ être) ,potentialité, advenir, possibilité, affordance
wikipedia:Affordance...
Pour Gibson, l'affordance est l'ensemble de toutes les possibilités d'action d'un environnement. Celles-ci sont objectives, mais doivent toujours être mises en relation avec l'acteur qui peut les utiliser. Par exemple un escalier n'a pas l'affordance d'être escaladé du point de vue d'un nourrisson. L'affordance des objets ne dépend pas des besoins de l'utilisateur ni de son action de perception, celle-ci est suggérée par l'objet lui-même, elle est une partie constitutive de ce dernier. Cependant chez Gibson les affordances ne sont pas des propriétés à part entière de l'objet mais plutôt des combinaisons invariantes de variables qui dépendraient du contexte de l'action.

 

Questions diverses
L'inégalité n'est-elle qu'une répartition ? La vie, comme accumulation de fatigue ? Être ou avoir ? Limite d’être
Accumulation des accumulations ou cumul des cumuls ?
Vous avez tous entendu parler de l'accumulation capitaliste : les richesses s'accumulent
Vous avez aussi entendu parler du cumul des handicaps : les handicaps s'accumulent sur les mêmes.
C'est le même schéma explicatif, mais symétriquement appliqué Encore un bon exemple du moteur à deux temps bien connu riche-pauvre, bien-mal, droit-devoir Une seule solution : fuyez et décomposez
Mieux vaut être riche et bien portant que....
Les mots à la mode, comme accumulation capitaliste, ont le tort d'empêcher toute réflexion. Un autre du même acabit : le bouc émissaire....Quand un mot voit son utilisation parasitée par un effet de certitude, la solution est de poser comme réel l'ensemble : le mot et celui qui le dit.....

 

 

 

 

 

Leave a reply
Votre nom:

Votre commentaire (lu, l'apport sera intégré au texte. Toute malveillance sera effacée):


 


♦︎ Page last modified on 22 mai 2019 à 13h13 by FidelioEspoir with pmwiki-2.2.115
📩 Travail de recherche mis à disposition selon