Unicite

12 février 2018 à 13h22 par FidelioEspoir (0 comments)

 

 

 


« Que serions-nous donc sans le secours de ce qui n’existe pas ? »
Paul Valéry, « Petite lettre sur les mythes », 1928

 

 

Réalité
Unicité
∄ ⟷ ∃
Pluralité
ÂŹ= ⟷ =
Diversité
< ⟷ >
Agrégation
+ ⟷ -
Composition
∘ ⟷ ‱
RĂ©el

 

Unicite

U
∃r

Elément

u
Un réel est observé

Existence

Faits
Un réel existe

∄,∃

Présence, Absence
Un réel est présent ou absent

Occurrence
∃! ⟷ ∃

Agrégation d'existence

Effectif
∅ NĂ©ant
0 Absence
1 Présence

Dualité

∅⟷∃⟷∄
↕--↕
∃--∃'


Dichotomie
R ⟷ nonR

Unicite

 

Unicite
Virtualité
∄ ⟷ ∃
exister ou ne plus exister
âˆ„âŸ·âˆƒâŸ·Ăž
exister autrement ou ne pas exister
u ⟷ u' ⟷ u
existant présent
⟷
existant absent
existants présents
⟷
existants absents
Ne plus jamais exister
⟷
exister
⟷
exister encore
⟷
Toujours exister
Unicite



 



◆ UnicitĂ©-existence


 

L'unicité pose un existant, un/des éléments d'existence
Tout rĂ©el est une unicitĂ©, un existant, un Ă©lĂ©ment d'existence, une forme d'existence, un mode d'ĂȘtre, un Ă©lĂ©ment de rĂ©alitĂ©, un Ă©lĂ©ment de la RĂ©alitĂ© qui l'englobe.


L'unicité est existence .
L'unicité est ensemble d'éléments manifestant l'existence de ce réel (équivalence minimale).


L'unicité pose une incompatibilité d'existence.
Le réel présent (observable) n'épuise pas le réel, il le réifie seulement.


L'unicitĂ© agrĂšge des existences rĂ©elles (compatibilitĂ© minimale): l'effectif ou intensitĂ© d'ĂȘtre


L'unicitĂ© est puissance d'ĂȘtre

 

 

 



◆ UnicitĂ©-virtualitĂ©


 

 

 


 

L'unicitĂ© est existence prĂ©sente (∃) ou absente (∄).

 

L'unicité est une dualité, une pluralité minimale : Existence/non-Existence.
L'unicité est une tension qui compose existences et virtualités réelles : l'exister

unicité-existence : Comment l'existence-unicité contient une virtualité-unicité ?
unicité-virtuelle : Comment la virtualité-unicité contient une existence-unicité ?

La dichotomie est dualité figée. Elle dénote une stase.
La stase, ou état de stase, est un état de choses marqué par l'immobilité absolue, que l'on oppose au déroulement normal des processus.
Lorsque la pluralité A/non-A n'est pas (encore ?) envisageable, l'unicité se rigidifie en dichotomie existant/non-existant.

 

L’unicitĂ© a une virtualitĂ© paradoxale dans ses limites. L’existence s’y abĂźme dans la perte suicidaire, le maintien inerte d’une reproduction, l’étant actualisĂ©, une fausse crĂ©ativitĂ© Ă©vĂ©nementielle, une violente idĂ©alitĂ© dĂ©miurgique.


La virtualitĂ© de l’unicitĂ© d’un rĂ©el se fige en une structuration dichotomique.
Inversement un rĂ©el se prĂ©sentant comme dichotomique (double contrainte) est le signe d’une existence figĂ©e qui ne sait plus se composer avec la rĂ©alitĂ©.


La rĂ©alitĂ© semble ĂȘtre renoncement puisqu’elle oblige une pluralitĂ© Ă  se rĂ©trĂ©cir en une existence tellement exigeante qu’elle quitte le rĂȘve.

 

 

 

 

 

Leave a reply
Your name (required):

Your comment (required):


Enter value: Captcha

 


Page last modified on 20 mai 2018 Ă  13h06 by FidelioEspoir with pmwiki-2.2.107