Titre

Image


Le contraire du Mal, c'est la pensée.

Rony BRAUMAN, Eyal SIVAN


Méthode, Carte, Réalités, Blog, Contact


Méthode Toposcopie

samedi 9 septembre 2017, 09:44:47


In memoriam

Avec, grâce et pour mes enfants, Clémence et Irène. 

En souvenir d'Anne, d'Alain, de Robert et d'Alexandre


Résumé

La Toposcopie est une méthode descriptive ouverte à tous. 


Chaque réel d'une réalité est constitué de cinq dimensions. 

L'unicité le pose en forme d'existence. 

La pluralité y fonde un mode d'équivalence entre réels. 

La diversité y relie des différences. 

L'agrégation quantifie son intensité et pose des limites. 

La composition souligne la structuration génétique de tout réel. 


Existence et virtualité d'un réel se composent dimension par dimension, formant ses composantes réunies en cartes, les toposcopies d'un réel, qui s'inscrivent dans des démarches constitutives d'actions réelles.


Top


Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Image

Réalité

Réel

Dimension

Facette

Composante

Démarche


TdM

♦︎ Table des matières (pour y revenir cliquer sur ♦︎)

Top

Carte

Pourquoi Toposcopie ?

Réalité

Réel

Dimension

Unicité

Pluralité

Diversité

Agrégation

Composition

Dimensions

Passage

Facette

Décomposition

Composante

Carte Toposcopie

Carte muette

Matière

Présentation

Valeur

Répartition

Utilisation

Pratique

Produit

Capacité

Travail

Instrumentalité

Entité

Suppléance

Complémentarité

Multiplicité

Totalité

Interface

Variation

Singularité

Densité

Distance

Source

Ressource

Cheminement

Continuité

Modularité

Recomposition

Recomposition réelle

Dimension

Dimension facette

Unicité-Composantes

Pluralité-Composantes

Diversité-Composantes

Agrégation-Composantes

Composition-Composantes

Pivot-existence

Pivot-virtualité

Facette

Existence

Matérialisation

Action

Focalisation

Spatialisation

Temporalisation

Virtualité

Circulation

Association

Différenciation

Accumulation

Articulation

Démarche

Décrire

DécrireCarte

Questions concrètes

Comprendre

Choisir

Réunir

Agir


TdMalphabétique

Accumulation

Action

Agir

Agir

Agrégation

Agrégation-Composantes

Articulation

Association

Capacité

Carte

Carte copier

Carte muette

Carte Toposcopie

Cheminement

Choisir

Choisir

Circulation

Complémentarité

Composante

Composition

Composition-Composantes

Comprendre

Comprendre

Continuité

Densité

Décomposition

Décrire

Décrire

DécrireCarte

Démarche

Différenciation

Dimension

Dimension

Dimension facette

Dimensions

Distance

Diversité

Diversité-Composantes

Entité

Existence

Facette

Focalisation

Instrumentalité

Interface

Matérialisation

Matière

Modularité

Multiplicité

Passage

Pivot-existence

Pivot-virtualité

Pluralité

Pluralité-Composantes

Pourquoi Toposcopie ?

Pratique

Présentation

Produit

Questions concrètes

Recomposition

Recomposition réelle

Ressource

Réalité

Réel

Répartition

Réunir

Réunir

Singularité

Source

Spatialisation

Suppléance

Temporalisation

Top

Toposcopie

Totalité

Travail

Unicité

Unicité-Composantes

Utilisation

Valeur

Variation

Virtualité


Dédicace


Image

Image


Avec, grâce et pour mes enfants, Clémence et Irène. 

En souvenir d'Anne, d'Alain, de Robert et d'Alexandre



Le contraire du Mal, c'est la pensée.


Rony BRAUMAN, Eyal SIVAN Eloge de la désobéissance : 

à propos d'un spécialiste, Adolf Eichmann. 

Ed. Le Pommier, Paris, 1999 xxxx


Tout réel est un chemin déterminé vers la réalité. 

Tout homme est un chemin déterminé vers la liberté. 

Un jour nous serons humains. 

Nous ne pourrons plus dire "Nous ne savions pas". 


Il est urgent de donner à tous les moyens de penser plus facilement 

Toposcopie est cet effort collectif qui regroupe les acquis culturels de tous.



La souffrance ne peut disparaître,
la misère doit disparaître.
il y aura toujours des malheureux.
mais il est possible qu'il n'y ait plus de misérables. 

Victor HUGO - à l'Assemblée Nationale, le 09 juillet 1849 


Quel est le grand péril de la situation actuelle ? 

L'ignorance ; l'ignorance plus encore que la misère... », 

Victor HUGO Discours à l'Assemblée nationale (1848-1871), Séance du 11/11/1848 


La haine est une défaite de l'imagination. 

Graham Greene, La Puissance et la Gloire 


Je rêve l'équité, la vérité profonde,
L'amour qui veut, l'espoir qui luit, la foi qui fonde,
Et le peuple éclairé plutôt que châtié. 


Je rêve la douceur, la bonté, la pitié,
Et le vaste pardon. De là ma solitude.
Victor HUGO L'art d'être grand-père 


La vie est belle.
Roberto BENIGNI 


"La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses"
PLATON 


Le mot et l'idée sont à la pensée ce que l'outil est à l'ouvrier.
Ils ne sont pas au service du penseur mais du réel qu'ils tentent de faire voir...
L'intellectuel est à la pensée ce que le capitaliste est à l'argent
Le discours est à la pensée ce que le catéchisme est à la foi. 


"Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde " 

Albert Camus, Poésie 44, (Sur une philosophie de l'expression) 

(NB "objet philosophique, réprésentation, réel...") 


"Chacun lutte férocement pour sa vie, sa pauvre vie désespérée et animale, cette dernière mérite à ses yeux qu'on doive lui sacrifier la vie de tous les autres. 

Cette mort morale, cette dérision de tout sens de la solidarité, cet oubli de la dignité humaine, sont beaucoup plus tristes que la mort physique. " 

Luciana Nissim MOMIGLIANO, déportée 


"Un des motifs de l'art et de la pensée, c'est une certaine honte d'être un homme. 

L'écrivain qui l'a dit, redit, le plus profondément, c'est Primo Levi. Il a su parler de cette honte d'être un homme, dans un livre extrêmement profond puisque c'est à son retour des camps d'extermination. Il dit : quand j'ai été libéré, ce qui dominait, c'était la honte d'être un homme. C'est une phrase à la fois très splendide, très belle, et puis ce n'est pas de l'abstrait. C'est très concret, la honte d'être un homme. Mais ça ne veut pas dire nous sommes tous des assassins. Ça ne veut pas dire nous sommes tous coupables. Il dit : ça ne veut pas dire que les bourreaux et les victimes sont les mêmes. On ne nous fera pas croire ça. La honte d'être un homme, ça ne veut pas dire : on est tous pareils, on est tous compromis, etc. Mais ça veut dire plusieurs choses. [...] ça veut dire à la fois : comment est-ce que des hommes ont pu faire ça ? DES hommes, c'est-à-dire d'autres que moi. Et deuxièmement, comment, moi, est-ce que j'ai quand même pactisé ? Je ne suis pas devenu un bourreau, mais j'ai quand même pactisé assez pour survivre. Et puis une certaine honte, précisément, d'avoir survécu à la place de certains amis qui n'ont pas survécu. Moi je crois qu'à la base de l'art, il y a cette idée, ce sentiment très vif, une certaine honte d'être un homme qui fait que l'art, ça consiste à libérer la vie que l'homme a emprisonnée. [...] Mais quand je parle de la honte d'être un homme, ce n'est pas seulement au sens grandiose de Primo Lévi. Chacun de nous, dans notre vie quotidienne, il y a des événements minuscules qui nous inspirent la honte d'être un homme. On assiste à une scène où quelqu'un est un peu trop vulgaire, on ne va pas faire une scène, on est gêné, on est gêné pour lui, on est gêné pour soi puisqu'on a l'air de le supporter. Et là aussi, on passe une espèce de compromis. Et si on protestait en disant « mais c'est ignoble ce que tu dis ! » ? On est piégé, on éprouve alors, ça ne se compare pas avec Auschwitz, mais même là, à ce niveau minuscule, il y a une petite honte d'être un homme. 

Gilles DELEUZE (entretien avec Claire Parnet)


Toposcopie


Toposcopie


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Image

Réalité

Réel

Dimension

Facette

Composante

Démarche


Carte


Réalité

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Existence

Unicité

Matière

Présentation

Valeur

Répartition

Utilisation

Matérialisation

Pluralité

=

Pratique

Produit

Capacité

Travail

Instrumentalité

Action

 Diversité

Entité

Suppléance

Complémentarité

Multiplicité

Totalité

Focalisation

 Agrégation

Interface

Variation

Singularité

Densité

Distance

Spatialisation

 Composition

Source

Ressource

Cheminement

Continuité

Modularité

Temporalisation

Virtualité

Circulation

Association

Différenciation

Accumulation

Articulation

Réalisation

Réel


Toposcopie

Toposcopie est une méthode pour décrire un réel choisi d'une réalité au moyen de cartes conceptuelles, les toposcopies du réel.

Toposcopie propose un alphabet conceptuel... un langage épistémique.

La toposcopie d'un réel n'est jamais achevée. Pas de description fondatrice, pas de description finale. Chaque utilisateur construit ses cartes selon ses besoins et ses choix représentatifs. 

Toposcopie est une formalisation ouverte.

Les cartes d'un réel se recomposent par démarches.


Pourquoi Toposcopie ?


♦︎ Pourquoi 

Toposcopie ?

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Existence

Unicité

Pour voir, oser voir?

Pour que vous voyez

Pour comprendre un monde complexe

Parce qu'ils crèvent de faim

Par refus de la violence


Aimer

Pluralité

=

Un outil, un levier


Une méthode, pas un discours

Une pédagogie exigeante mais accessible

Un projet

Une liberté

Agir

Diversité

Pourquoi moi ?


Pour que vous aussi !

Parce que les bourreaux existent

Pour que nous en parlions

Parce que nous souffrons

Affirmer

Agrégation

Pour ici, surtout ici



Pour là bas aussi

Parce que nous sommes privilégiés

Parce que le monde s'épuise

Ce n'est qu'un

début

Inscrire 


Composition

Vite avant que je ne meure


Pour mes enfants

Assez de prière ! assez de "plus jamais ça"

Nous ne sommes plus seuls : osons maintenant

Agissez, n'ayez pas peur !


Transmettre

Virtualité


pour aimer


pour imaginer

pour connaître

pour délivrer

pour créer

Vivre


Réalité


Réalité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Réalité

Réalité

Réels

Dimension

Facette

Décomposition

Recomposition


Réalité

La méthode Toposcopie décrit la réalité.

Une réalité est un ensemble de réels partiels.

Les réels d'une réalité se différencient selon cinq dimensions, unicité, pluralité, diversité, agrégation, composition.

Chaque réel réunit deux facettes, existence et virtualité réelles.

Tout réel est ainsi composé de 5 x 5 = 25 composantes.


Il existe une réalité particulière : la réalité globale qui regroupe tous les réels partiels. C'est une réalité asymptotique, un postulat existentiel, une construction représentative. Aucune réalité ne peut prétendre au statut de grand tout, de tout ultime.


Réel


Réel

♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Réel

Les réels existent

Les réels se ressemblent

Les réels se différencient

Les réels s'agrègent

Les réels se composent

.

Réel R


Réel Ri

Tel réel


Un réel est perceptible car il adopte une unicité


Tels réels

{Ri}


Un réel pose une équivalence qui le définit


Ri et antiRi

Rie + Riv


-Ri et +Ri

Lim Ri

R • éalité

R • R


R = U • P • D • A • C

.


Réel

Les réels existent

Les réels se ressemblent

Les réels se différencient

Les réels s'agrègent

Les réels se composent


Tout réel est une re-présentation réelle d'une partie de la réalité. 

Aucun réel n'est ni premier, ni ultime. 

Un réel se définit sur la réalité, ensemble de tous les réels. Il n'y a pas de réel défini en soi.


Tout réel est existence

Tout réel est virtualité


Tout réel diversifie la réalité en granules.

Un réel ne peut se séparer des granules qu'il diversifie.


Tout réel agrège des lieux.

Un réel rassemble les espaces en lieux de réalisation


Tout réel compose des moments d'existence.

Tout réel se crée des moments d'existence, de visibilité, d'observation.


Un réel est inséparable de la réalité qui le contient. Il est indissociable des réels qui se composent avec lui pour le rendre visible pour une observation située et datée.


Dimension


Entrelacs brunnien

Image


Dimension


♦︎ Réalité

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Un réel...

existe

Ressemble

Rassemble

Se différencie

s'agrège

se compose

Propriétés

Existence

Ressemblance

Différence

Intense

Valence

Dimension

Unicité

Pluralité

Diversité

Agrégation

Composition

Dimension-Réel

U

P

D

A

C

Dimension

Les dimensions sont des éléments constitutifs de tout réel.


Les dimensions sont les propriétés de tout réel

Toute dimension est hétérogénéité.

Chaque réel réunit cinq dimensions réelles non exhaustives mais pertinentes

Les dimensions se composent en chaque réel.

Dimension 

cumulative

d

U,P,D,A,C

∆d 

u > p > d > a > c

u

u+p

u+p+d

u+p+d+a

u+p+d+a+c

d • d' = dd'

Dimension-

composante

di

d

antid ⟷d

-d⟷d⟷+d

d

dx

xdx

dxxx

d.d'=d"







Réel

Elément

Ensemble

Relation

Opération

Composé  

R • C 

R = R' • R"


Existence 

Faits

Equivalence  

Différence 

Intense  

r, 2r,3r,4r,...

Valence  

{r, r' | R=r•r'}


,

Propriété  

Identité/non, 

Même/Autre 

  

Compréhension

=/≠

Sens, conflit  

-∆/+∆  

autre

Nombre ± 

r ± r'  

Inverse  

Symétrie

Rétroaction

Feedback 

négatif/positif


Effectif 

Néant

0 Absence

1 Présence


Facteur]-1, 0[ ,]0, 1[


2 Dualité


k Clos, 


n Ouvert

∞ Infini


Appartenance, 

Cardinalité  

Extension  

/

Ecart  

∆  

r < Majorant  

Minorant < r


r/r' 

 

Seuil  

rmin ≤ r - r'  

r + r' ≤ rmax


Echelle 

dd'r = n.dd'p m.dd'p'

Redondance


Complexité

R = Re• Rv


Dualité 

∅⟷∃⟷∄  

↕︎ -- ↕︎  

--

Proximité  

voisinage  

∉⟷∈ 

Transitivité  

Structure, étapes 

 

Cumulativité  

Cumul 

Variabilité 

 


Dé/Recomposition

R = U P D A C 

R = (dd') (dd')....



Dichotomie

R nonR

Indistinction, 

Cécité

Discontinuité, Coupure


Limite 

r + rlim = rlim


Dimension

Les dimensions sont réelles. 

Les dimensions sont des propriétés réelles qui se définissent mutuellement

Les dimensions se différencient : 

 

Chaque dimension nous fait passer de l'élément à l'ensemble. Chaque niveau forme la sémantique et la syntaxe des niveaux voisins.


La pluralité est une virtualité de l'unicité 

La diversité est une virtualité de la pluralité 

L'agrégation est une virtualité de la diversité 

La composition est une virtualité de l'agrégation 

L'unicité est une virtualité de la composition


∆d 

∆d 

∆d

∆d

u p d a c

 


u p d a c

 

u p d a c

u p d a c




Chaque dimension est voisine des quatre autres. Unicité et composition sont notamment proches dans leur définition existentielle de l'être...


∆d

u p d a c



Les dimensions s'agrègent

Les sauts dimensionnels : u > u+p > u+p+d > u+p+d+a > u+p+d+a+c


Si unicité est existante, alors pluralité est virtualité possible. 

Si pluralité est existante, alors diversité est virtualité possible. 

Si diversité est existante, alors agrégation est virtualité possible. 

Si agrégation est existante, alors composition est virtualité possible.


La logique dimensionnelle reflète son processus réel de différenciation dimensionnelle.


NB Dire "telle dimension est existante" signifie une occurrence réelle de cette dimension. 

NB Dire "telle dimension est possible" signifie qu'une occurrence réelle de cette dimension est possible.



Les dimensions se composent mutuellement. 

Les dimensions se décomposent mutuellement. 


Composition dimensionnelle

Une pluralité existe ou non : elle est aussi unicité 

Une diversité pose une différence qui repose au minimum sur deux pluralités 

Une agrégation différencie les éléments réels 

Une composition est une agrégation "extérieure". 

Une unicité est une composition sous-jacente.


Les dimensions sont un découpage représentatif d'une réalité dimensionnées.


L'unicité, U, naît, C, d'une intensité, A, trop forte pour laisser une différence, D, dans son cadre identitaire, P.


Les dimensions sont un processus de création-maturation du réel. Elles ne témoignent d'aucune finalité et présentent le réel comme existence de poussées auto-dirigées, mouvantes, qui résultent d'une multitude de réseaux causaux sans cohérence nécessaire sinon celles des compositions successives.


La combinatoire obtenue par les décompositions dimensionnelles successives permettent d'atteindre un niveau de désignation, de description formelle suffisant pour les complexités réelles actuellement envisageables.

Le nombre de dimensions, 5, n'est pas intangible. Mais le principe du rasoir d'Ockham en fait pour l'instant, une limite empirique. Aucune description effectuée par la Toposcopie ne semble nécessiter, jusqu'à présent, une sixième dimension.


Unicité


Paul Valéry

« Que serions-nous donc sans le secours de ce qui n'existe pas ? » 
Paul Valéry, « Petite lettre sur les mythes », 1928


Unicité


♦︎ Toposcopie



Dimension

Unicité 

r

Pluralité 

=r

Diversité 

≠r, anti-r

Agrégation 

∑r

Composition

•r

Unicité 

 

Elément

Existence 

Faits

,

Effectif  Néant

Facteur]-1, 0[

0 Absence

Facteur]0, 1[

1 Présence

2 Dualité

k Clos, 

n Ouvert

∞ Infini

Dualité 

∅⟷∃⟷∄  

↕︎ -- ↕︎  

--


Dichotomie

R nonR


Unicité

L'unicité pose un existant, un/des éléments d'existence

Tout réel est une unicité, un existant, un élément d'existence, une forme d'existence, un mode d'être, un élément de réalité, un élément de la Réalité qui l'englobe.


L'unicité est existence . 

L'unicité est ensemble d'éléments manifestant l'existence de ce réel (équivalence minimale). 



L'unicité est existence présente () ou absente (). 

L'unicité pose une incompatibilité d'existence.

Le réel présent (observable) n'épuise pas le réel, il le réifie seulement. 



L'unicité agrège des existences réelles (compatibilité minimale): l'effectif ou intensité d'être



L'unicité est puissance d'être

L'unicité est une dualité, une pluralité minimale : Existence/non-Existence.

L'unicité est une tension qui compose existences et virtualités réelles : l'exister

 

La dichotomie est dualité figée. Elle dénote une stase.

La stase, ou état de stase, est un état de choses marqué par l'immobilité absolue, que l'on oppose au déroulement normal des processus.

Lorsque la pluralité A/non-A n'est pas (encore ?) envisageable, l'unicité se rigidifie en dichotomie existant/non-existant.


Pluralité


Pluralité


♦︎ Toposcopie



Dimension

Unicité 

r

Pluralité 

=r

Diversité 

≠r, anti-r

Agrégation 

∑r

Composition

•r

Pluralité

=

Ensemble

Equivalence  

Propriété  

Identité/non, 

Même/Autre 

  

Compréhension

=/≠

Appartenance, 

Cardinalité  

Extension  

/

Proximité  

voisinage  

∉⟷∈ 

 

  Indistinction, 

Cécité


Pluralité

La pluralité est ensemble de réels équivalents (ensemble-OU)




La pluralité est équivalence, propriété du même. Le passage de l'élément à l'ensemble d'éléments équivalents est une perte d'information sur l'élément.


La pluralité est différence même-autre.

La pluralité est lien au "même", , définition en compréhension 

Tout réel définit un "autre même, un non-même" regroupant les ensembles de réels non-équivalents.


La pluralité agrège des identités, est mode d'appartenance-exclusion

La pluralité est appartenance à un ensemble défini en extension


La pluralité est Proximité, 

Les pluralités se composent en voisinage, construction identitaire, réflexive.

La composition figée d'une pluralité est indistinction


Diversité


Marc Lavoine

Marc Lavoine

Marc Lavoine

" La différence, c'est la vie"


Diversité



♦︎ Toposcopie



Dimension

Unicité 

r

Pluralité 

=r

Diversité 

≠r, anti-r

Agrégation 

∑r

Composition

•r

Diversité

Relation

Différence 

Sens, conflit  

-∆/+∆  

autre

Ecart  

∆  

r < Majorant  

Minorant < r

Transitivité  

Structure, étapes 

 

Discontinuité, Coupure


Diversité

Tout réel d'une réalité est relié

La diversité est relation entre réels, altérité et structuration d'être.



La diversité d'un réel est différence, ensemble de différences, 



La diversité d'un réel signifie modes de diversification, sens, vection, orientation et conflits, (chiralité, énantiomorphie = formes opposées )


La diversité agrège des différences, forme des écarts, ...minorant, majorant


La diversité est processus de transitivité où se composent des différenciations réelles.

La diversité est à jamais provisoire, intégrable dans un enchaînement, linéaire ou non, déterminé mais non totalement prédictive, toujours comparable. 

La diversité minimale est...unicité dichotomique : Existence / Non-Existence 

Puis la pluralité pose une diversité en la maintenant dans un ensemble d'équivalences. La dichotomie devient appartenance/non-appartenance. 

La diversité apparaît enfin comme réel à part entière, non-dichotomique.

Tout réel où s'inscrit une dichotomie est un réel qui pose une problématique limitée, restreinte, strictement existentielle, une unicité qui refuse une hypothétique pluralité menant à une inévitable diversité.

Une diversité figée affirme une discontinuité, une linéarité unique, un ordre hiérarchique.


Agrégation


Nuit et brouillard 

"Ils se croyaient des hommes, n'étaient plus que des nombres"
Nuit et brouillard de Jean Ferrat.

In memoriam 78651


Agrégation


♦︎ Toposcopie



Dimension :

Unicité 

r

Pluralité 

=r

Diversité 

≠r, anti-r

Agrégation 

∑r

Composition

•r

Agrégation 

Opération

Intense  

r, 2r,3r,4r,...

Nombre ± 

r ± r'  

Inverse  

Symétrie

Rapport 

r/r' 

 

Seuil  

rmin ≤ r - r'  

r + r' ≤ rmax

Cumulativité  

Cumul 

Variabilité 

 

Limite 

r + rlim = rlim


Agrégation

L'agrégation est opération de réels appartenant à la même pluralité. 

Agrégation de réels équivalents 

Tout réel est somme-cumul de réels partiels équivalents 

L'agrégation est quantification => nombres, intensités


Tout réel rassemble, agrège des existences équivalentes. Tout réel est agrégation, somme d'éléments du même réel.Tout réel est cumul d'être. L'accumulation et l'épuisement sont les deux faces de l'agrégation réelle. 

Tout réel est opération d'agrégation


L'agrégation permet à l'ensemble des pluralités d'un réel de ne pas avoir un nombre fixe d'éléments. Les éléments d'une agrégation (ensemble-ET) y ont le même rôle.


L'agrégation pose limite seuil, source de composition éventuelle.


Cette dimension concerne les opérations. Elle prend arbitrairement le nom de la première apprise, connue de tous, l'addition.


Composition


Composition



♦︎ Toposcopie


Dimension :


Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Composition

Composé  

R • C 

R = R' • R"

Valence  

{r, r' | R=r•r'}


Rétroaction

Feedback 

négatif/positif

Echelle 

dd'r = n.dd'p m.dd'p'

Redondance


Complexité

R = Re• Rv




Dé/Recomposition

R = U P D A C 

R = (dd') (dd')....


Composition

Tout réel est composé de réels partiels composants. 

Tout réel est composant.

La composition est réunion-assemblage de réels hétérogènes, par un mode de composition.

NB Composition ne veut pas dire synthèse de contraires


La composition est la dimension qui décrit la façon dont le réel interagit avec d'autres réels hétérogènes. 

Tout réel a un mode de composition minimal ou non avec tout autre réel. 

Il ne s'agit donc pas de dresser la liste des réels avec lesquels ce réel est composé mais de cerner comment, pourquoi, en quoi ce réel se compose à d'autres réels.


Un même réel peut être composé de plusieurs façons. 

Valence : Capacité d'un réel à pouvoir composer différents composants pour un même composé résultant.


La composition a un sens, une rétroaction


Les composition s'agrègent en complexité

Tout réel est une échelle, un réseau pondéré de réels partiels 

Tout réel compose existence et virtualité : Composante (dedv) ou dd' 

dimension-existence /dimension-virtualité




Tout réel est composition dimension par dimension de réels partiels, ses composantes . 

Tout réel est compositions successives : Niveaux de composition

Chaque réel se (dé)compose en réels partiels. Cette (dé)composition n'est pas limitée a priori. Chaque dévissage successif se décrit par la carte dimensionnelle de ses composantes. Une toposcopie définit une suite récurrente descriptive.



Les compositions se décomposent.

Les compositions se recomposent.

La percolation est le passage, composition, d'un système d'un état (ou une phase) vers un état inférieur et moins performant (entropie) ou supérieur et plus performant (auto-organisation, néguentropie)


La réalité est création parce qu'elle repose sur la composition.

L'être existant (U) naît, se modifie (C) de l'intensité (A) d'une différence (D) trop forte pour son cadre identitaire (P).

Le réel est advenir, liberté, jeux de déterminismes composables. La liberté surgit de la composition de plusieurs déterminismes. 

Le (Les?) déterminisme n'est pas une force-VERS mais une force/poussée-DEPUIS, créatrice d'une structuration asymptotique du réel.

Ne voir qu'un seul déterminisme oblige à nier la liberté. 

Ne voir que deux déterminismes oblige à la dichotomie isomorphe à bien/mal, être/non-être, 1/0.


La recomposition est un réel. Une recomposition est la composition d'une ou plusieurs cartes toposcopies.


Tout réel est recomposable (le terme recomposition est utilisé pour ne pas confondre avec la dimension composition).

Une composante est un réel recomposable.


La recomposition d'un réel forme une démarche réelle.

Tout réel est réseau de compositions, réseau pondéré de réels partiels 

Le réel est multi/polyvalent (plusieurs chemins d'être.)


Passage dimensionnel


Passage



♦︎ Passage


Passage

Passage

Tangence

Tangence

R

Tangence

D

d d'

d d'

dMin ↙︎ d


Descente

Regression

Recul

d ↗︎ dMax


Montée

Progression

Avancée


Unicité

Négation

d

non-d





Existence

 

Néant

Absolu



Equivalence 

Appartenance

 

Aveuglement


r'. r'r r'


"Tous frères !"

Indistinction



r'. r'r


"Nous"



Différence

Sens

< 

>

Binarité

Dichotomie

Écart

Coupure

Écartèlement



Intense

-

/

+

x

Manque

Carence

Excès 

hybris 

Démesure

Surplus

Prolifération



Composance

Copie

Duplication

Reproduction

Immobilisme


Implosion

Invention

Emergence




Explosion


Pluralité

=

Altérité

d

Autre d



Bleu Rouge

Diversité

Différence

d

d'





Contraire

d

anti d



Mort Vie


Inverse

d

Inverse d



Haut Bas


Symétrique

d

Symétrique d



Droite Gauche

Agrégation

Retour

- d

+ d





Seuil

Min d

Max d

↙︎Min

↗︎Max



Limite

d

Lim d






±d

Lim ±d




Composition


Facette


Victor Hugo

"Rien n'est plus imminent que l'impossible"

Victor Hugo, Les misérables (1862)


Facette



♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Facette

Existence

Virtualité

Granularité

Spatialité

Temporalité

Réel


Facette

Tout réel a deux facettes : Existence et Virtualité. Il se compose d'existence et de virtualité. 

Existence et virtualité sont des réels traversés par les cinq dimensions.


Le présent, l'actuel est totalement étranger à l'immédiateté, l'instantanéité. Un réel ne s'épuise pas dans le constat actuel de ce qu'il est. Son présent recèle ce qu'il peut advenir : la virtualité d'un réel est totalement inscrite dans son existant. 

Soulignons : l'existant est déterminé par son "a existé", son passé ; mais son "à être" est déterminé totalement par son actuel où se lient existence et virtualité. Poser mécaniquement l'être comme finitude affirmée par son passé méconnaît la tension d'être. Le présent "déborde" le passé par virtualité. Mais, liée à l'existence, la virtualité d'un réel ne signifie pas sa toute-puissance.


Les composantes réelles sont les éléments "fondateur" d'un réel. Les facettes recomposent les 25 composantes en facettes-composantes, Existence et Virtualité.


Décomposition


Décomposition



♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Décomposition

Existence 

 Virtualité

DeD'v

Carte 

Composantes

{DD'}

De 

<>

 Dv


Niveaux 

de 

Décomposition


dd' 

dd'•dd' 

dd'•dd'•dd' 

dd'•dd'•dd'•dd'....


Recomposition

Composante

DD'

dd'


Composante

La composante est une composition réelle d'existence et de virtualité.

Tout réel est composition dimension par dimension de réels partiels, ses composantes.




Une composante est désignée par un nom arbitraire, purement indicatif, usuel, mnémotechnique. Toujours revenir à sa définition dimensionnelle, sa formule.


Attention à ne pas valoriser les composantes pivots ayant existence et virtualité identiques : UU' Matière , PP' Produit, DD' Complémentarité, AA' Densité, CC' Modularité.


La décomposition n'est pas une nouveauté épistémique, mais qu'elle soit sans fin a priori en est une.

La décomposition forme une logique représentative. Elle n'induit aucune logique réelle préétablie pour un réel décrit quelconque.


Composante


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Existence

Unicité

Matière

Présentation

Valeur

Répartition

Utilisation

Matérialisation

Pluralité

=

Pratique

Produit

Capacité

Travail


Instrumentalité

Action

Diversité

Entité

Suppléance

Complémentarité

Multiplicité

Totalité

Focalisation

Agrégation

Interface

Variation

Singularité

Densité

Distance

Spatialisation

Composition

Source

Ressource

Cheminement

Continuité

Modularité

Temporalisation

Virtualité

Circulation

Association

Différenciation

Accumulation

Articulation

Réalisation

Réel R


Composante-Existence

Composante-Existence


La matière fait lien entre ce qui est et ce qui sera

La présentation permet à l'unicité de se doter d'une pluralité

L'unicité acquiert une diversité par la valeur , son mode de valorisation

Le mode de répartition de l'unicité d'un réel définit son type d'agrégation

L' utilisation d'un réel définit le mode de composition de son unicité


La pluralité d'un réel se fige en une unicité dont témoigne sa pratique

Le produit signe la pluralité réelle comme résultante détachée de la pratique dont elle est issue

La pluralité d'une pratique s'échelonne en capacité

Le travail est mode d'agrégation des pratiques

L'instrumentalité fait naître les pratiques composées


Tout réel se découpe en point de vue, en mode d'entités particulières

La suppléance souligne les modes d'équivalence des entités

Le mode de complémentarité dessine comment les entités structurent leurs différences

Le mode de multiplicité décrit les diverses sommes d'entités du réel

Tout réel participe en tant qu'entités inscrites dans une totalité qu'elles composent


L'agrégation d'un réel résulte du mode d'interface créatrice d'unicité

Le mode de variation de l'agrégation du réel le dote de pluralité

Les points de singularité décrivent la diversité de l'agrégation

Les densités soulignent l'hétérogénéité de l'agrégation

L'agrégation se compose en distance, autre mode d'intégration des différences


L'existence d'une composition est portée par sa source

Le possible dépend des ressources composables du réel

Le mode de cheminement illustre la diversité des composition.

La continuité est une somme de compositions réelles

La modularité illustre le chatoiement des compositions soutenant la richesse infinie du réel


Composante-Virtualité

Composante-Virtualité


La matière fait lien entre ce qui est et ce qui sera

La pluralité d'un réel se fige en une unicité dont témoigne sa pratique

Tout réel se découpe en point de vue, en mode d'entités particulières

L'agrégation d'un réel résulte du mode d'interface créatrice d'unicité

L'existence d'une composition est portée par sa source


La présentation permet à l'unicité de se doter d'une pluralité

Le produit signe la pluralité réelle comme résultante détachée de la pratique dont elle est issue

La suppléance souligne les modes d'équivalence des entités

Le mode de variation de l'agrégation du réel le dote de pluralité

Le possible dépend des ressources composables du réel


L'unicité acquiert une diversité par la valeur , son mode de valorisation

La pluralité d'une pratique s'échelonne en capacité

Le mode de complémentarité dessine comment les entités structurent leurs différences

Les points de singularité décrivent la diversité de l'agrégation

Le mode de cheminement illustre la diversité des composition.


Le mode de répartition de l'unicité d'un réel définit son type d'agrégation

Le travail est mode d'agrégation des pratiques

Le mode de multiplicité décrit les diverses sommes d'entités du réel

Les densités soulignent l'hétérogénéité de l'agrégation

La continuité est une somme de compositions réelles


L' utilisation d'un réel définit le mode de composition de son unicité

L'instrumentalité fait naître les pratiques composées

Tout réel participe en tant qu'entités inscrites dans une totalité qu'elles composent

L'agrégation se compose en distance, autre mode d'intégration des différences

La modularité illustre le chatoiement des compositions soutenant la richesse infinie du réel


Carte Toposcopie


En mémoire

En mémoire de Dmitri Mendeleïev et de Rosalind Franklin


Carte Toposcopie


Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Existence

E

Unicité

Matière

UU

Présentation

UP

Valeur

UD

Répartition

UA

Utilisation

UC

Matérialisation

EU

Pluralité

=

Pratique

PU

Produit

PP

Capacité

PD

Travail

PA

Instrumentalité

PC

Action

EP

 Diversité

Entité

DU

Suppléance

DP

Complémentarité

DD

Multiplicité

DA

Totalité

DC

Focalisation

ED

 Agrégation

Interface

AU

Variation

AP

Singularité

AD

Densité

AA

Distance

AC

Spatialisation

EA

 Composition

Source

CU

Ressource

CP

Cheminement

CD

Continuité

CA

Modularité

CC

Temporalisation

EC

Virtualité

V

Circulation

VU

Association

VP

Différenciation

VD

Accumulation

VA

Articulation

VC

Réalisation

Réel R


Carte muette


Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Existence

Unicité







Pluralité

=







Diversité







Agrégation







Composition







Virtualité






Réalisation

Réel R


Carte Formule mini



R

U

P

D

A

C

E

U

UU

UP

UD

UA

UC

EU

P

PU

PP

PD

PA

PC

EP

D

DU

DP

DD

DA

DC

ED

A

AU

AP

AD

AA

AC

EA

C

CU

CP

CD

CA

CC

EC

V

VU

VP

VD

VA

VC

R


Carte

Une carte Toposcopie regroupe les 25 composantes d'un réel (5D !).

La carte Toposcopie est un graphique causal qui oblige à concevoir le réel comme un réseau causal cognitif non linéaire. Le réseau des déterminismes ainsi décrits compose la liberté réelle sans nécessairement imposer une entité démiurgique.



Composantes


Matière


Matière


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Matière

Présentation

Valeur

Répartition

Utilisation

Matérialisation

Virtualité

Matière

Pratique

Entité

Interface

Source

Circulation


Matière

La matière fait lien entre ce qui est et ce qui sera


Il ne s'agit pas de la Matière comme fondement essentiel de l'univers. 

C'est le réel, en tant que matière qui se décrit ici. 

La matière de ce réel.

Cette matière du réel est unicité, lien d'incompatibilité existentielle présente et virtuelle.


L'unicité-unicité d'un réel constitue le support ultime de son existence 

L'unicité-unicité permet de distinguer les existences réelles par leurs supports.


L'effet pivot, unicité-unicité, a encouragé sa valorisation "en... dernière instance" dans le schéma d'une causalité linéaire stricto sensu entre réels. L'unicité réelle est centrale mais est "répartie" sur tous les réels composants.

Le réel étudié est défini par les existences et virtualités compatibles/incompatibles qu'il définit ou qui le définit. L'incompatibilité est issue de la propriété de l'unicité, existence/non existence.


Tout réel définit une matière qu'il utilise dans sa réalisation.

Le réel n'est pas matière inerte mais processus de matérialisation, où la matière s'inscrit dans une stricte unicité présente, gage d'une unicité à-être issue d'une multitude de liens source d'échanges possibles


Présentation


« L'idée est aussi réelle que la chose. »
Victor Hugo

« L'idée est aussi réelle que la chose. »
Victor Hugo


Présentation


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Matière

Présentation

Valeur

Répartition

Utilisation

Matérialisation

Virtualité

Présentation

Produit

Suppléance

Variation

Ressource

Association


Présentation


La présentation permet à l'unicité de se doter d'une pluralité


Le réel se présente, apparaît, s'expose, informe


Le même réel est porteur de multiples présentations.

Les présentations, reposant, toutes, sur l'unicité matérielle, sont gage matériel d'associativité.

Aucune des présentations d'un même réel n'est arbitraire. 

Aucune des présentations d'un même réel n'est prévalente. aucune n'affirme une prééminence de sens.

Présentation affirme la possibilité réelle d'un réel qui se donne à voir 

Le réel se donne à voir. Ce fait est indépendant de l'éventuelle entité qui porterait une présentation de ce réel.

Un réel acquiert, fait naître, possède une présentation, une présentabilité. C'est ce processus qui dote ce réel d'une aptitude à la pluralité. 

Considérer un réel comme unique, enfermé dans l'évidence de ce qui est, appauvrit la capacité de le présenter comme pluralité équivalente. 

Quel que soit le réel, le considérer comme "présentation" permet de l'inclure dans une pluralité.

La présentation est négligence de la différence intrinsèque à la matérialité.


Le réel se présente qu'il y ait ou non réception du réel en tant que représentation. 

Présentation et représentation ne sont pas nécessairement isomorphes.

Le moteur de toute implication logique est la perte en contenu informationnel


Une réalité ne se résume pas à la représentation qui en est faite. 

Une réalité complexe, structurée que les mots la décrivant doivent refléter. 

Une réalité innombrable dont les mots utilisés ne sont pas assez nombreux pour la décrire. 

Une réalité controversée 

Une réalité indescriptible totalement


Termes usuels, proches 

apparaître, sens, représentation, phénomène...image, idée, forme, imaginaire, re-présentation 

Présentation, exposition, Information, message


Présentation et entité

Présentation et entité

La présentation n'est pas l'acte d'une entité qui verrait le réel. Le réel est présentation car il se donne à voir. Qu'une entité s'élabore comme pratique permettant d'intérioriser cette présentation est la conséquence de cette présentation, partie intégrante de la matérialité du réel. 

La présentation ne nécessite pas une entité porteuse pour exister. Elle est intrinsèque à toute matérialité qui « se donne à voir ». Qu'un entité possède une présentation d'un réel ne préjuge en rien de la véracité, conformité de celle-ci. Que la même entité ait une présentation des re-présentations d'un réel qui le traversent ne peut être là encore affirmé. A chaque fois, la décomposition dimensionnelle permet de quitter l'évidence d'une vue qui n'est pas un regard allant de soi. 

Juste un détail supplémentaire. Ne pas oublier l'échelle de composition entre le réel « à voir » et le réel qui prétend voir....


Valeur


Valeur


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Matière

Présentation

Valeur

Répartition

Utilisation

Matérialisation

Virtualité

Valeur

Capacité

Complémentarité

Singularité

Cheminement

Différenciation


Valeur

L'unicité acquiert une diversité par la valeur , son mode de valorisation


L'unicité acquiert une diversité par la Valeur , son mode de valorisation. 

Chaque réel découpe la réalité en différences, ses valorisations qui le définissent à leur tour. 

La valeur, les différences d'un réel n'ont pas de subjectivité nécessaire.


Valeur, prix ou dignité

« Tout a ou bien un prix, ou bien une dignité. On peut remplacer ce qui a un prix par son équivalent; en revanche ce qui n'a pas de prix, et donc pas d'équivalent, c'est ce qui possède une dignité.» Kant fondements de la métaphysique des mœurs 1785


Répartition


Répartition


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Matière

Présentation

Valeur

Répartition

Utilisation

Matérialisation

Virtualité

Répartition

Travail

Multiplicité

Densité

Continuité

Accumulation


Répartition

Le mode de répartition de l'unicité d'un réel définit son type d'agrégation


Termes voisins : rareté, richesse, pénurie, profusion, privilège, handicap,distribution

Le mode de sommation des matérialités : répartition

La répartition est matérialisation accumulée

La répartition des unicités dans l'espace-repère.est l'effet de l'accumulation des matérialités

Les unicités d'un réel s'agrègent plus ou moins les unes aux autres pour former une unicité plus vaste

L'espace d'un réel est formé par la manière et la capacité qu'ont ses unicités de s'agréger.

Il n'y a pas constitution d'un nouveau réel : les éléments réels qui s'agrègent préexistent. Mais le fait qu'ils puissent s'additionner ou non est du ressort de cette composante.

Par son existence, chaque réel crée des façons d'agréger ou non tous les réels de la réalité. 

Ces agrégations induisent une répartition réelle qui s'expriment en rapports entre les réels engagés.


Utilisation


Utilisation


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Matière

Présentation

Valeur

Répartition

Utilisation

Matérialisation

Virtualité

Utilisation

Instrumentalité

Totalité

Distance

Modularité

Articulation


Utilisation

L' utilisation d'un réel définit le mode de composition de son unicité


Termes voisins : biens durables, consommables, biens de production ou de consommation, destruction, inutilité, usage

L'utilisation est matière articulée

Un réel se compose ou non avec les autres réels. Cette composante décrit comment il se maintient dans ce passage : selon un mode d'utilisation.


Pratique


Pratique


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Pratique

Produit

Capacité

Travail

Instrumentalité

Action

Virtualité

Matière

Pratique

Entité

Interface

Source

Circulation


Pratique

La pluralité d'un réel se fige en une unicité dont témoigne sa pratique



Terme usuel, proches : Faire, agir, praxis

Pratique d'être

La pratique du réel étudié est effet d'action, action effectuée, action faite, fait agi...

L'existence d'un réel, son unicité, supporte une pluralité par les pratiques dont elle est l'objet. Le réel n'est pas enfermé dans l'évidence de son être, dans son unicité. La simple existence peut faire naître une pluralité de pratique.


Choix

Il faut agir Il faut choisir c'est oui ou non ! J'ai été obligé de choisir. Le peintre ou le pinceau, non la manière de s'en servir 

La mise en pratique ne signifie pas nécessairement application d'un choix. Un réel peut ne pas contenir de choix, un choix minimum (mise en pratique ou non), ou enfin un choix plus vaste (à droite, à gauche ? en haut ? en bas ?). 

La nécessité de pratique ne signifie pas existence d'une entité l'effectuant.


Fonctions

Ce vase ? n'importe lequel. Celui-là ? non celui de Soissons ! 

Ce couteau-ci est un couteau parmi d'autres 

Attention à ne pas confondre "objectité" et "fonction". Bien des objets ont des fonctions, surtout par le processus de rationalisation, mais ils ne se réduisent pas à l'une d'entre elles.


Produit


Produit


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Pratique

Produit

Capacité

Travail

Instrumentalité

Action

Virtualité

Présentation

Produit

Suppléance

Variation

Ressource

Association


Produit

Le produit signe la pluralité réelle comme résultante détachée de la pratique dont elle est issue


Termes usuels proposés: Produit, objet, effet, résultat

Le Produit signe la pluralité réelle comme résultante détachée de la pratique dont elle est issue 

Le produit est le mode de passage à la pluralité d'un réel.


objet-matière, objet-produit

Un objet est un effet matériel 

Un objet est un effet d'une pratique qui l'inscrit dans un réel.


Produit, fin ultime ?

Le produit n'est pas ici synonyme de but, de finalité : il s'agit simplement de rassembler les pratiques d'un réel étudié selon le(s) mode(s) d'équivalence des pratiques défini par le réel. 

On peut dire que l'effet, la conséquence d'une pratique sur un objet-matière est un produit. Mais cela ne signifie pas nécessairement qu'il y ait une re-présentation échelonnée du temps pour cette pratique.


Capacité


Capacité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Pratique

Produit

Capacité

Travail

Instrumentalité

Action

Virtualité

Valeur

Capacité

Complémentarité

Singularité

Cheminement

Différenciation


Capacité

La pluralité d'une pratique s'échelonne en capacité


Termes usuels proches : Capacité, potentialité, effort, fatigue


Fonctions

Ce vase ? n'importe lequel. Celui-lé ? non celui de Soissons ! 

Ce couteau-ci est un couteau parmi d'autres 

Attention à ne pas confondre "objectité" et "fonction". Bien des objets ont des fonctions, surtout par le processus de rationalisation, mais ils ne se réduisent pas à l'une d'entre elles.

La capacité indique la pratique diversifiée d'un réel


Travail


Travail


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Pratique

Produit

Capacité

Travail

Instrumentalité

Action

Virtualité

Répartition

Travail

Multiplicité

Densité

Continuité

Accumulation


Travail

Le travail est mode d'agrégation des pratiques


Terme usuel : travail, production, chaîne de montage, succession de tâches, usure, érosion

le Travail est mode d'agrégation des pratiques


Instrumentalité


Instrumentalité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Pratique

Produit

Capacité

Travail

Instrumentalité

Action

Virtualité

Utilisation

Instrumentalité

Totalité

Distance

Modularité

Articulation


Instrumentalité

L'instrumentalité fait naître les pratiques composées


Termes voisins : machine, outil,ustensile, auto-production, synergie industrielle, moyen 



L'instrumentalité est pratique articulée


Entité


Entité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Entité

Suppléance

Complémentarité

Multiplicité

Totalité

Focalisation

Virtualité

Matière

Pratique

Entité

Interface

Source

Circulation


Entité

Tout réel se découpe en point de vue, en mode d'entités particulières


Terme usuel, proche : Entité, intériorité, subjectivation, processus d'individuation.

Tout réel se découpe en point de vue, en mode d' entités particulières


Suppléance


nous jouons plusieurs rôles

« Le monde entier est un théâtre, 

et tous, hommes et femmes, 

n'en sont que les acteurs. 

Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles » 

William Shakespeare, Comme il vous plaira.


Suppléance


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Entité

Suppléance

Complémentarité

Multiplicité

Totalité

Focalisation

Virtualité

Présentation

Produit

Suppléance

Variation

Ressource

Association


Suppléance

La suppléance souligne les modes d'équivalence des entités


Terme usuel : Suppléance 

Termes voisins : Appartenance, identité, même, autrui, équivalence

La diversité d'une foule où les individus sont "tous pareils" est très faible

La suppléance permet de maintenir la continuité de l'entité porteuse du réel. Mais la totale interchangeabilité des éléments provoque l'uniformité.


Complémentarité


Complémentarité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Entité

Suppléance

Complémentarité

Multiplicité

Totalité

Focalisation

Virtualité

Valeur

Capacité

Complémentarité

Singularité

Cheminement

Différenciation


Complémentarité

Le mode de complémentarité dessine comment les entités structurent leurs différences


Terme usuel : Complémentarité 

Termes voisins : 

Division sociale du travail, compatibilité/incompatibilité, complémentarité, collaboration, réciprocité 

Altérité, conflit, antagonisme, compétition, concurrence, contradiction, contrainte, dominances

Le mode de Complémentarité dessine comment les entités structurent leurs différences. La conflictualité est toujours intrinsèque à cette dimension.

Le réel créent des diversités : il en diminue le nombre par les suppléances mais aussi par les complémentarités qu'il créée entre ces diversités.

La complémentarité indique le système des différences induites par le réel étudié sur la réalité globale.

Complémentarité ne fait pas allusion à une composition quelconque des éléments, mais à la notion d'ensemble complémentaire


Multiplicité


Citation

Tout nombre est zéro devant l'infini.

Victor Hugo


Multiplicité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Entité

Suppléance

Complémentarité

Multiplicité

Totalité

Focalisation

Virtualité

Répartition

Travail

Multiplicité

Densité

Continuité

Accumulation


Multiplicité

Le mode de multiplicité décrit les diverses sommes d'entités du réel


Terme usuel : Multiplicité 

Termes voisins : foule, nombre, multitude, démographie


Totalité


Totalité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Entité

Suppléance

Complémentarité

Multiplicité

Totalité

Focalisation

Virtualité

Utilisation

Instrumentalité

Totalité

Distance

Modularité

Articulation


Totalité

Tout réel participe en tant qu'entités inscrites dans une totalité qu'elles composent


Terme usuel proposé : Totalité 

Termes voisins : ensemble, intégralité, synthèse


Interface


Interface


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Interface

Variation

Singularité

Densité

Distance

Spatialisation

Virtualité

Matière

Pratique

Entité

Interface

Source

Circulation


Interface

L'agrégation d'un réel résulte du mode d'interface créatrice d'unicité


Interface, Accès

Terme usuel proposé : Interface,lieu, point 

Termes voisins : frontière, contours, forme, clôture du soi/ ouverture à l'autre, contacts, épiderme interrelations, connexité, bord, cellule, Surface de contact, unité/moyen d'échange

Les éléments du réels peuvent se réunir car 'ils sont dotés d'une interface qui le leur permet. L'interface minimale est constituée par l'emplacement occupé par le réel et par la manière dont il l'occupe.

Le lieu entre le même et l'autre

Le lieu du même : la position


Variation


Variation


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Interface

Variation

Singularité

Densité

Distance

Spatialisation

Virtualité

Présentation

Produit

Suppléance

Variation

Ressource

Association


Variation

Le mode de variation de l'agrégation du réel le dote de pluralité


Terme usuel proposé : Variation, Voisinage, Proximité 

Termes voisins : labile, labilité, altération, mobilité, ubiquité, appariement


Singularité


Singularité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Interface

Variation

Singularité

Densité

Distance

Spatialisation

Virtualité

Valeur

Capacité

Complémentarité

Singularité

Cheminement

Différenciation


Singularité

Les points de singularité décrivent la diversité de l'agrégation


Terme usuel proposé : Singularité 

Termes voisins : orientation, inflexion, point de non-retour, bifurcations , extremum, minimum, maximum, centre, l'infini,... particularité, écart, anormalité, anomalie,


Densité


Densité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Interface

Variation

Singularité

Densité

Distance

Spatialisation

Virtualité

Répartition

Travail

Multiplicité

Densité

Continuité

Accumulation


Densité

Les densités soulignent l'hétérogénéité de l'agrégation


Terme usuel proposé : Densité 

Termes voisins : coprésence, compacité, contiguïté, contagion, étendue, surface, région,


Seuil, limite

Seuil, limite.

Un seuil est un réel où l'agrégation change de signe

Une limite est un réel où l'agrégation n'est plus possible 

L'espace dessiné par le réel étudié a pour corollaire qu'une densité, nombre/surface, possède une limite. On voit que la notion d'agrégation sous-tend la notion de limite....


Distance


Distance


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Interface

Variation

Singularité

Densité

Distance

Spatialisation

Virtualité

Utilisation

Instrumentalité

Totalité

Distance

Modularité

Articulation


Distance

L'agrégation se compose en distance, autre mode d'intégration des différences


Terme usuel proposé : Distance 

Termes voisins : Mobilité, Déplacement, ubiquité intégration


Source


Source


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Source

Ressource

Cheminement

Continuité

Modularité

Temporalisation

Virtualité

Matière

Pratique

Entité

Interface

Source

Circulation


Source

L'existence d'une composition est portée par sa source


Terme usuel proposé : Source, instant 

Termes voisins : source, terreau, origine, ce qui est disponible,présence


Ressource


Ressource


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Source

Ressource

Cheminement

Continuité

Modularité

Temporalisation

Virtualité

Présentation

Produit

Suppléance

Variation

Ressource

Association


Ressource

Le possible dépend des ressources composables du réel


Terme usuel proposé : Ressource 

Termes voisins : labilité, ersatz, possible

Une composition sera plus ou moins plurielle selon la combinatoire des éléments possibles. 

Mais le nombre des parties d'un réels ne signifie pas nécessairement une plus grande pluralité réelle. 

Un réel composé est plus riche selon les capacités de ses éléments à interagir les uns les autres


Cheminement


Cheminement


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Source

Ressource

Cheminement

Continuité

Modularité

Temporalisation

Virtualité

Valeur

Capacité

Complémentarité

Singularité

Cheminement

Différenciation


Cheminement

Le mode de cheminement illustre la diversité des composition.


Terme usuel proposé : Cheminement, croisée des chemins, noeud, degré de liberté 

Termes voisins : choix, options, direction, Cheminement, bifurcation, liberté, Transitivité, étapes Catastrophe


Continuité


Continuité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Source

Ressource

Cheminement

Continuité

Modularité

Temporalisation

Virtualité

Répartition

Travail

Multiplicité

Densité

Continuité

Accumulation


Continuité

La continuité est une somme de compositions réelles


Terme usuel proposé : Continuité, Parcours, itération

Termes voisins : progressivité, durée, inertie, répétition, ontogenèse/phylogenèse, persistance,perdurer, mémoire


Modularité


Modularité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition


Existence

Source

Ressource

Cheminement

Continuité

Modularité

Temporalisation

Virtualité

Utilisation

Instrumentalité

Totalité

Distance

Modularité

Articulation


Modularité

La modularité illustre le chatoiement des compositions soutenant la richesse infinie du réel


Terme usuel proposé : Modularité 

Termes proches : Déterminisme, Possibles déterminés, Chaos, cohérence, nombreux déterminismes, Feedback et rupture, Liberté


La Modularité illustre le chatoiement des compositions soutenant la richesse infinie du réel


Recomposition


Recomposition


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Recomposition


Recomposition réelle


u' • u" = u

p' • p" = p

d' • d" = d

a' • a" = a

c' • c" = c

Réel

R' • R" = R

Dimension

D

uD • Du

pD • Dp

dD • Dd

aD • Da

cD • Dc

Dimension

ED • VD

Existence

Virtualité

Matérialisation

Circulation

Action

Association

Focalisation

Différenciation

Spatialisation

Accumulation

Temporalisation

Articulation

Dimension-

facette

Existence

-pivot

UU

Matière

PP

Produit

DD

Complémentarité

AA

Densité

CC

Modularité

Pivot-existence

Virtualité

-pivot

CU

Source

AP

Variation

DD

Complémentarité

PA

Travail

UC

Utilisation

Pivot-virtualité


Facette

Existence

Du

Dp

Dd

Da

Dc

Existence

ED

Facette

Virtualité

uD

pD

dD

aD

cD

Virtualité

VD

Combinatoire réelle 

R'u

R"p

R'''d

R''''a

R'''''c

R


Recomposition

Un réel recompose ses 25 composantes

Une facette-composante recompose cinq composantes

Une facette recompose cinq facettes-composantes

Le réel recompose ses facettes

Une composante recompose existence et virtualité

Une dimension recompose existence et virtualité

Une démarche est une recomposition réelle des facettes


Pour ne pas confondre avec la dimension composition, nous utilisons les termes "décomposition" et "recomposition" sans leur donner un ordre.

Pareillement, ne pas conférer à l'ordre d'exposition une valeur épistémique.


Une représentation d'un réel est toujours une décomposition réelle ET une composition réelle.

Aucune Toposcopie ne peut postuler une homogénéité de ses composantes.


Réel


Recomposition réelle


Recomposition réelle


u' • u" = u

p' • p" = p

d' • d" = d

a' • a" = a

c' • c" = c

Réel

R' • R" = R


Recomposition réelle

Un réel est un réel composé.


Dimension


Dimension



Dimension

D

uD • Du

pD • Dp

dD • Dd

aD • Da

cD • Dc

Dimension

ED • VD


Dimension

Une dimension se compose d'une facette existence et d'une facette virtualité


Dimension facette


Dimension facette



Existence

Virtualité

Matérialisation

Circulation

Action

Association

Focalisation

Différenciation

Spatialisation

Accumulation

Temporalisation

Articulation

Dimension-

facette


Dimension facette

Une composante se définit par ses dimensions.

Une dimension se définit par ses composantes


Unicité-Composantes


Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Unicité

U

Existence

Matière

Présentation

Valeur

Répartition

Utilisation

Matérialisation

Virtualité

Matière

Pratique

Entité

Interface

Source

Circulation


Pluralité-Composantes


Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Pluralité

P

Existence

Pratique

Produit,Effet

Capacité

Travail

Instrumentalité

Action

Virtualité

Présentation

Produit

Suppléance

Variation

Ressource

Association


Diversité-Composantes


Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Diversité

D

Existence

Entité

Suppléance

Complémentarité

Multiplicité

Totalité

Focalisation

Virtualité

Valeur

Capacité

Complémentarité

Singularité

Cheminement

Différenciation


Agrégation-Composantes


Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Agrégation

A

Existence

Interface

Variation

Singularité

Densité

Distance

Spatialisation

Virtualité

Répartition

Travail

Multiplicité

Densité

Continuité

Accumulation


Composition-Composantes


Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Composition

C

Existence

Source

Ressource

Cheminement

Continuité

Modularité

Temporalisastion

Virtualité

Utilisation

Instrumentalité

Totalité

Distance

Modularité

Articulation


Pivot


Pivot-existence


Existence

-pivot

UU

Matière

PP

Produit

DD

Complémentarité

AA

Densité

CC

Modularité

Pivot-existence


Pivot-existence

Le pivot-existence regroupe les composantes ayant mêmes dimensions composantes.


Pivot-virtualité


Virtualité

-pivot

CU

Source

AP

Variation

DD

Complémentarité

PA

Travail

UC

Utilisation

Pivot-virtualité


Pivot-virtualité

Le pivot virtualité regroupe les composantes symétriques au pivot-existence.

C'est peut-être un artefact graphique. L'étude systématique y répondra


Le pivot-existence "DD" n'est pas un artefact, par construction. Cela ne semble pas le cas du pivot-virtualité. Pourtant les composantes du pivot-virtualité forment un réel que la recomposition "combinatoire" généralise.


Facette


Facette


Facette

Existence

Du

Dp

Dd

Da

Dc

Existence

ED

Facette

Virtualité

uD

pD

dD

aD

cD

Virtualité

VD


Existence


Existence


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Existence

Matérialisation

Action

Focalisation

Spatialisation

Temporalisation

Existence

Existence

état du réel

acte-résultat

point de vue

mise en place

nécessité d'être

Etat


Existence

L'existence construit un état du réel, non un concret seulement matériel 

L'existence construit un acte-résultat, non une évidence 

L'existence construit un point de vue, non une universalité 

L'existence construit une mise en place, non un ici-déjà-là observable. 

L'existence construit une nécessité d'être (qui est) résolue, un cumul d'être, non une fixité


Matérialisation


Matérialisation


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Existence

Matière

Présentation

Valeur

Répartition

Utilisation

Matérialisation


Matérialisation 

La matérialisation est existence de matières

La matérialisation est présentations équivalentes

La matérialisation est valorisations conflictuelles. 

La matérialisation s'accumule en répartition 

La matérialisation compose des utilisations. 


La matérialisation illustre combien le réel ne réside pas uniquement dans l'objet. La matière ne dit pas toute la matérialité du réel. Le réel est composition-rencontre des cinq aspects dimensionnels de l'existence matérielle

La nécessité d'une matière n'oblige pas à la concevoir... en dernière instance, comme indispensable nécessité. A moins d'oublier qu'une composante lie existence et virtualité, affirmer uniquement la matière revient à figer le réel sur un présent maquillé ainsi en un déterminisme s'auto-légitimant.


Immatérialité et Irréalité ?

Une idée, du simple fait de son existence, acquiert une matérialité au même titre qu'un bout de bois. 

Une idée, sa publication (journal, livres. web... ), ont des matérialités distinctes.


Différence de Matière

La physique décrit les états de la matière. 

La matérialité d'un réel se définit par rapport au niveau de description choisi. 

Un réel renferme plusieurs niveaux de matérialité différents : La casserole, l'aluminium, ses atomes


Formule : EU = UU - UP - UD - UA - UC = U ( U - P - D - A - C )


Action


Action



♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Existence

Pratique

Produit

Capacité

Travail

Instrumentalité

Action


Action

L'action est une pratique mais n'est pas synonyme de changement.

L'action est mode d'action/non-action, ne se résume pas dans un produit. 

L'action d'un réel souligne que l'existence d'un réel n'est pas repli identitaire sur l'objet mais action réciproque sur la totalité du réel.

L'action est capacité. L'action se définit indépendamment de l'acteur (Ceci ne veut pas dire que celui-ci n'existe pas, voir Entité.)

L'action s'accumule en travail 

L'action compose des instrumentalités. 


Formule : ED = DU - DP - DD - DA - DC = D ( U - P - D - A - C )


Focalisation


Focalisation


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Existence

Entité

Suppléance

Complémentarité

Multiplicité

Totalité

Focalisation


Focalisation

La focalisation est diversité d'existence du réel

Focalisation est diversité d'existence du réel, composition d'entité, suppléance, complémentarité, multiplicité, totalité.

La focalisation ou mode d'effet souligne comment le réel étudié différencie le réel global selon son propre mode d'action.

Une goutte, une pluie, une inondation, une tornade, un tsunami n'ont pas la même focalisation.

La focalisation ne concerne pas les seules entités "inclues" dans le réels , les acteurs, les victimes..Elle définit tout autant ceux qu'elle ne concerne pas.

La focalisation définit le mode d'accès au réel.

La focalisation est composition d'entités, de suppléances, de complémentarités, de multiplicités et de totalités.


Formule : EC = CU - CP - CD - CA - CC = C ( U - P - D - A - C )


Spatialisation


Spatialisation


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Existence

Interface

Variation

Singularité

Densité

Distance

Spatialisation


Spatialisation

Formule : EA = AU - AP - AD - AA - AC = A ( U - P - D - A - C )

Termes voisins, proches : lieu, endroit, espace, topologie, champ


Temporalisation


Temporalisation



♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Existence

Source

Ressource

Cheminement

Continuité

Modularité

Temporalisation


Temporalisation

La temporalisation s'appuie sur des sources.

La temporalisation regroupe des ressources.

La temporalisation montre les croisées de chemins.

La temporalisation inscrit des continuités.

La temporalisation s'étage en modularités.

Composante composition de l'existence 

La temporalisation est le mode de composition de l'existence réelle.

Chaque réel construit sa propre temporalisation, synthèse de ses composantes : La temporalisation est composition de Source,Ressource, Chemin, Continuité, Modularité.

La temporalisation décrit comment le réel étudié modifie la géométrie du temps.

La temporalisation ne se résume pas, n'est pas un simple calendrier d'indices.

La temporalisation d'un réel décrit la constitution d'un rythme temporel par lequel le réel global est modulé par son déploiement.

La temporalisation est composition de sources, de ressources, de chemins, de continuités et de modularités.

Termes voisins, proches : historicité, régime d'historicité (François Hartog)


Changement et conceptualisation

La temporalisation signifie qu'un réel construit un mode particulier de changement qui n'est pas un schéma totalement explicatif puisqu'il est tout autant construit que les autres composantes du tableau. Un réel n'est pas une totalité hors du temps, même si sa déconstruction dimensionnelle semble parfois à tort le réduire à un jeu de concepts reliés.


Causalité composée

La temporalisation permet de mieux sortir de la causalité linéaire puisque les 25 composantes réelles, ayant leurs dynamiques propres quoique interreliées, provoquent une complexité toujours changeante en ce qui concerne le réel étudié. On prendra comme image les interférences.


Biuso

« Le temps est le tout dans lequel se recueille l'infini battement de l'identité et de la différence. » 

Alberto Giovanni Biuso : Temporalità e differenza, 2013, Leo S. Olschki editore 

"l'être est fait d'entités qui sont toujours des événements, de substances qui sont toujours des relations, d'identités qui sont aussi des différences. L'être est constitué de formes actuelles engendrées par le passé et dirigées vers les possibilités de l'avenir. "


Virtualité


N'adhère fortement au présent 

N'adhère fortement au présent que celui qui aperçoit le devenir, 

c'est-à-dire le virtuel et le possible.
Henri Lefebvre, La somme et le reste


Virtualité


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Virtualité

Circulation

Association

Différenciation

Accumulation

Articulation

Virtualité

Virtualité

 

présent mouvant


relation plurielle

altérité

sédimentation actuelle

liberté déterminée

.


Virtualité

La virtualité, "monde en puissance" d'être, est inscription présente de la pluralité d'un réel. 

La virtualité d'un réel est totalement inscrite dans son existant.

La virtualité est un présent mouvant, non une absence 

La virtualité est une relation plurielle, non une simple évidence unifiée

La virtualité est une altérité, non une universalité

La virtualité est une sédimentation actuelle, non une historicité passée ou future.

La virtualité est une liberté déterminée, non une potentialité toute puissante.


Termes voisins : à-être, sêtre (=sera+ être) ,potentialité, advenir, possibilité, affordance


wikipedia:Affordance...

Pour Gibson, l'affordance est l'ensemble de toutes les possibilités d'action d'un environnement. Celles-ci sont objectives, mais doivent toujours être mises en relation avec l'acteur qui peut les utiliser. Par exemple un escalier n'a pas l'affordance d'être escaladé du point de vue d'un nourrisson. L'affordance des objets ne dépend pas des besoins de l'utilisateur ni de son action de perception, celle-ci est suggérée par l'objet lui-même, elle est une partie constitutive de ce dernier. Cependant chez Gibson les affordances ne sont pas des propriétés à part entière de l'objet mais plutôt des combinaisons invariantes de variables qui dépendraient du contexte de l'action.


Questions diverses

L'inégalité n'est-elle qu'une répartition ? 

La vie, comme accumulation de fatigue ? 

Être ou avoir ? Limite d'être


Accumulation des accumulations ou cumul des cumuls ?

Vous avez tous entendu parler de l'accumulation capitaliste : les richesses s'accumulent 

Vous avez aussi entendu parler du cumul des handicaps : les handicaps s'accumulent sur les mêmes.

C'est le même schéma explicatif, mais symétriquement appliqué ! Encore un bon exemple du moteur à deux temps bien connu riche-pauvre, bien-mal, droit-devoir ! Une seule solution : fuyez et décomposez ! 

Mieux vaut être riche et bien portant que.... 

Les mots à la mode, comme accumulation capitaliste, ont le tort d'empêcher toute réflexion. Un autre du même acabit : le bouc émissaire....Quand un mot voit son utilisation parasitée par un effet de certitude, la solution est de poser comme réel l'ensemble : le mot et celui qui le dit.....


Circulation


Circulation


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Virtualité

Matière

Pratique

Entité

Interface

Source

Circulation


Circulation

La circulation est existence de matières

La circulation est ensemble de pratiques équivalentes

La circulation est diversités d'entités. 

La circulation rassemble des interfaces

La circulation compose des sources. 


Composante unicité de la virtualité

Composition des unicités-virtualité


La circulation est le mode d'unicité de la virtualité d'un réel.

Tout réel est circulation, composition de matière, pratique, entité, interface, source.

Dans un réel, il y a circulation lorsqu'une de ses cinq composantes changent.

Comme termes similaires, on retrouve ici, la recette de toute bonne narration : Quoi ? Comment ? Qui ? Où ? Quand ? Mais ce ne sont plus des questions séparées, mais des modes d'être liés les uns aux autres.

Il y a circulation de matière au sein de pratiques effectuées par des entités liées par une même interface source.



Formule : VU = UU - PU - DU - AU- CU = ( U - P - D - A - C ) C

Terme usuel proposé : Circulation 

Termes voisins, proches : circulation, échange 


Non-existence -> existence : invention, création, découverte, naissance, achat 

Non-existence <- existence : mort, destruction, usure, dégradation, vente


Association


Association


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Virtualité

Présentation

Produit

Suppléance

Variation

Ressource

Association


Association


L'association est existence de présentations

L'association est ensemble de produits équivalents

L'association est diversités de suppléances. 

L'association rassemble des variations

L'association compose des ressources. 


Composition de pluralités-virtualité

Composition des unicités-virtualité

L'association est le mode de pluralité-équivalence des virtualités d'un réel

Tout réel est composition de présentation, produit, suppléance, variation, ressource.


Formule : VP = UP - PP - DP - AP - CP = ( U - P - D - A - C )P


Différenciation


Différenciation



♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Virtualité

Valeur

Capacité

Complémentarité

Singularité

Cheminement

Différenciation


Différenciation

La différenciation est existence de valeurs

La différenciation est ensemble de capacités équivalentes

La différenciation est diversités de complémentarités, de conflits. 

La différenciation rassemble des singularités

La différenciation compose des cheminements. 


La mise en différence du réel global par le réel est un indépassable, au même titre que la pesanteur naît du haut-bas.


Formule : VD = UD - PD - DD - AD - CD = ( U - P - D - A - C ) D


Accumulation


Accumulation



♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Virtualité

Répartition

Travail

Multiplicité

Densité

Continuité

Accumulation


Accumulation

L'accumulation est existence de répartitions

L'accumulation est ensemble de travaux équivalents

L'accumulation est diversités de multiplicités. 

L'accumulation rassemble des densités

L'accumulation compose des continuités. 

Tout réel est composition de répartition, travail, multiplicité, densité, continuité. 

L'Accumulation décrit comment l'ensemble de ses modes d'agrégation sont reliés les uns aux autres. Tous les phénomènes réels sont susceptibles d'accumulation et pas seulement les phénomènes économiques.


Formule : VA = UA - PA - DA - AA - CA =( U - P - D - A - C )A


Terme usuel proposé : Accumulation 

Termes voisins, proches: Accumulation/épuisement



La vie, comme accumulation de fatigue ? 

Être ou avoir ?

Être, limites d'être, être-limite ?


Vous avez tous entendu parler de l'accumulation capitaliste : les richesses s'accumulent 

Vous avez entendu parler du cumul des handicaps : les handicaps s'accumulent sur les mêmes 

C'est le même schéma explicatif, mais symétriquement appliqué ! Encore un bon exemple du moteur à deux temps bien connu riche-pauvre, bien-mal, droit-devoir ! Une seule solution : fuyez et décomposez ! 

Mieux vaut être riche et bien portant que.... 

Les mots à la mode, comme accumulation capitaliste, ont le tort d'empêcher toute réflexion. Un autre du même acabit : le bouc émissaire....Quand un mot voit son utilisation parasitée par un effet de certitude, la solution est de poser comme réel l'ensemble : le mot et celui qui le dit.....


Articulation


Articulation


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Virtualité

Utilisation

Instrumentalité

Totalité

Distance

Modularité

Articulation


Articulation

L'articulation est existence d'utilisations

L'articulation est ensemble d'instrumentalités équivalents

L'articulation est diversités de totalités. 

L'articulation rassemble des distances

L'articulation compose des modularités. 



Formule : VC = UC - PC - DC - AC - CC = ( U - P - D - A - C ) C


Glanage


Combinatoire réelle


Combinatoire réelle 

R'u

R"p

R'''d

R''''a

R'''''c

R



Un réel se compose de cinq composantes.

Une composante est un réel.


Un réel recompose cinq réels composantes.

Cinq réels, chacun porteur d'une dimension, recomposent un réel.


Démarche


Démarche


♦︎ Réalité

R

Unicité

Pluralité

=

Diversité

< >

Agrégation

+ -

Composition

Réel

R

Démarche

Décrire

...

Comprendre

...

Choisir

...

Réunir

...

Agir

...

Démarche


les

critères d'existence

les liens

les virtualités dans leurs 

diversités

les faisables

Composer les réels

Vivre


Démarche

La démarche est une recomposition réelle, 

La démarche est composition d'une ou plusieurs cartes toposcopies. 


La démarche est la construction d'un nouveau réel par composition avec le réel décrit. 

Toute composition définit une dynamique réelle : la démarche


La démarche est une pratique réelle qui regroupe :

Décrire, premier moment décrivant l'état réel observé. 

Le fait de décrire fait voir

Comprendre, le réel recomposé comme présentation composée : les toposcopies. 

Le fait de comprendre libère, permet la composition

Choisir, le réel comme valeur 

Le fait de choisir permet de vivre le conflit

Réunir, le réel comme agrégat limite, seuilé, possible, viable. 

Le fait de réunir permet le "nous"

Agir, le réel comme pratique composée, expérimentation, observation, simulation, action.

Vivre enfin, marcher !

Une démarche consiste à définir un réel qui, composée avec le réel étudié, le modifie de manière optimale selon les entités observatrices (ou non) qui y participent.


Toutes les démarches Décrire, Comprendre, Choisir, Réunir, Agir, sont des réels susceptibles d'une modélisation par carte Toposcopie et liste de Composantes.


La conduite d'une démarche s'approche de l'Heuristique, « l'art d'inventer, de faire des découvertes »


Il n'est pas demandé aux mathématiciens de devenir comptable pour prouver le bien fondé de leurs théories. 

Pareillement aucun exemple ne saurait fonder Toposcopie. 

Les exemples n'ont pas pour but de retrouver une conceptualisation savante préalable, historique, qui donnerait crédit et aura, aux outils proposés par Toposcopie. Ils illustrent la méthode et veulent seulement inciter le lecteur à utiliser la méthode. 

N'étant spécialiste en rien et non-expert en tout, mes exemples sont partiels, subjectifs. Brisant le mur de l'intellectualisme pseudo-savant, qu'ils vous permettent d'oser utiliser la méthode.


Décrire


Décrire



♦︎ Réalité

R




Unicité


Pluralité

=


Diversité

< >


Agrégation

+ -


Composition


Réel

R


Décrire


Faits

Notions 

Equivalences

Conflits

Différences

Intensités


Irréductibilités irréversibilités


Représentations


DécrireCarte




♦︎ Réalité

R



Unicité


Pluralité

=


Diversité

< >


Agrégation

+ -


Composition


Existence



Unicité

des faits 

observables


des faits 

qui se 

ressemblent

mais des faits qui sont différents

de nombreux faits d'intensités variables

des faits

 irréversibles

des faits

Décrire

Sentir

Ressentir

Regarder, 

distancier

Eprouver

Vivre

Décrire


Pluralité

=

une/des

 notions

équivalences 

entre 

celles-ci


différences entre 

celles-ci


compatibilités

cumul, 

union, 

synthèse ?


Notions ...

parmi ces faits, des équivalences, des ressemblances..



Diversité

différences

différences équivalentes

différences, complémentaires, 

opposées

différences 

cumulables ?

rapports

Conflits ...

parmi ces faits, des différences...


Agrégation


nombres

intensités

inverses, 

opposés

limites

feedback 

positifs/

négatifs


Intensités ...parmi ces faits, des intensités différentes



Composition

composés

multi-composables,

valences, 

universalités

Omniprésences

faits 

Différentia-

lisants

faits 

co-présents 

cumulés


faits emboîtés


Irréversibilités ...

parmi ces faits, des irréversibilités différentes


Décrire

descriptions 

Pratiques descriptives

Descriptions combinatoires

 hiérarchisées 

langages 

descriptifs 

cumulables

réalité 

descriptible

Décrire


Virtualité







Réalisation

Décrire


Décrire

Décrire c'est poser des critères d'existence.


Pour décrire un réel , il faut le sentir, le laisser se ressentir en nous, le distancier en changeant les regards portés sur lui, en éprouver les intensités et le vivre au sein de la réalité.


Passer de l'existant vécu à l'unicité observée.

Passer du vécu à la matérialité des éléments

Nommer, Décrire, Observer,...., Voir... 

Les objets, les faits


Questions concrètes



♦︎ Réalité

R



Unicité


Pluralité

=


Diversité

< >


Agrégation

+ -


Composition


Existence



Unicité

Quoi ?

Autres aspects ?


Quelle valeur, quel coût, quelle différence ?


Avec qui, Pour qui ?

Avec quoi ? Pour quoi faire ?

Les faits, objets


Pluralité

=


Que faire ?

Quels effets ?

Est-ce faisable ?

Comment, tâches

Pour faire quoi d'autre ?

Les actes, actions


Diversité


Qui ?

Qui d'autre ?

Avec et contre qui ?

Foules, combien ?

Tous les autres?

Les personnes, individus, agents


Agrégation


Où ?

Ici ? Là ?.

Ici, surtout !

Où encore ?

Pour y parvenir ?

Les lieux


Composition


Quand ?

Demain ? Hier ?

Après ça et avant ceci ?

Pendant combien de temps ?

Quelles étapes ?

Les temps


Virtualité



Autres possibles, options, changements

Proximités, 

homogénéités

Conflits, hétérogénéités

Acquis, mémoires, positions

"Effets sur", influences

Questions Concretes


Comprendre


Comprendre



♦︎ Réalité

R



Unicité


Pluralité

=


Diversité

< >


Agrégation

+ -


Composition


Réel

R


Comprendre


Toposcopie

Liens

Décompositions

Toposcopies

Acteurs toposcopiés

Relations


Comprendre

Comprendre c'est poser des liens


Passer de l'unicité observée à la pluralité. 

Décrire le réel en utilisant la méthode Toposcopie 

Modélisation


Comprendre est inscrit dans une démarche. A ce titre il n'est pas gage d'absolu, de certitude. Mais inscrit dans une composition, il est rempart contre le scepticisme.


Choisir


Choisir



♦︎ Réalité

R



Unicité


Pluralité

=


Diversité

< >


Agrégation

+ -


Composition


Réel

R

Choisir

Choix

Options

Equivalences

Critères,

Conflits,

Alliances


Limites, les 

Seuils d'action 

Scrutins, Sommation

Objectifs


Choisir

Choisir R


Opter r

Repérer (D-,D+)

Situer 

[ D-...r....D+ ]  

Linéariser

Marcher 

Reculer,Avancer 

∆r

Impliquer

Choisir


Choisir

Choisir, c'est poser les virtualités dans leurs diversités


Passer de la pluralité à la diversité. 


Découvrir les pires diversités, l'ignoble, l'inhumain. Rendre visible l'innommable.

Chaque composante l'y voit surgir.

Triste constat qui condamne l'angélisme. Pas d'échappatoire.

Chaque carte Toposcopie cerne l'inhumain possible, probable.

Mais les multiples compositions en soulèvent les fausses inéluctabilités. Il n'y a pas de destin, de fatalités, seulement des pesanteurs dramatiques.


Définir les meilleures diversités , cohérentes, compatibles 

Optimalisation


La pluralité, la diversité obligent à comprendre la conflictualité réelle puis choisir selon son entité. 

Il ne s'agit pas d'imposer SON choix mais de poser les contradictions réelles éventuelles, les dichotomies réelles. 


Laisser le réel exprimer les conflits qu'il porte.


S'il y a option, il y a choix s'il y a action. 


Choisir devient la première action, l'action inaugurale.


Tout réel a une dimension diversité. Mais le choix d'une entité peut ne pas suivre la diversité du réel.


Par définition nous poserons R- le minimum éventuel du choix concernant le réel 

Par définition nos poserons R+ le maximum éventuel du choix concernant le réel 

Par définition nos poserons R° le point d'inflexion éventuel du choix concernant le réel

Choisir consiste donc à se placer entre R- et R+ éventuels pour chaque réel étudié.


Réunir


Réunir



♦︎ Réalité

R



Unicité


Pluralité

=


Diversité

< >


Agrégation

+ -


Composition


Réel

R


Réunir


Intervenants

Facteurs

Points clés

Forces

Unions

Réunir


Réunir

Passer de la diversité à l'agrégation 

Définir le compatible 

Réunir, rassembler les ressources, objets, personnes, lieux, temps.... 

Définir les seuils, limites de l'action 

Opérationnalisation : rendre opérationnel 

Le faisable, le comment faire


Agir


après la philosophie, il faut l'action

"Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l'action." 
Victor Hugo, Les Misérables


Agir



♦︎ Réalité

R



Unicité


Pluralité

=


Diversité

< >


Agrégation

+ -


Composition


Réel

R


Agir


Action

Pratique

Objectifs

Etapes

Déroulement

Actes résultats


Agir

Passer de l'agrégation à la composition 

Composer l'existant au réel actif défini, Composer le réel décrit avec la réalité.

Observation 

Expérimentation 

Simulation 

Prévision 

Action, mise en réalité...


Bas de page

Image


Ce travail est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International


Toposcopie utilise Scrivener ,OVH, Coda, PmWiki, PDF Expert


Contacter Toposcopie