👇  

Concepts de Toposcopie Réalité Réel Dimension Facette Composante Concepts de Toposcopie
Methode Unicité
∄ ⟷ ∃
Pluralité
{≠} ⟷ {=}
Liaison
⟵ ≠ ⟶
Agrégation
∑ - ⟷ ∑ +
Composition
1/• ⟷ •
Existence
Unicité Matière Présentation Valeur Répartition Utilisation Matérialisation
Pluralité Pratique Produit Capacité Travail Instrumentalité Action
Liaison Entité Suppléance Complémentarité Multiplicité Totalité Focalisation
Agrégation Interface Variation Singularité Densité Distance Spatialisation
Composition Source Ressource Cheminement Continuité Modularité Temporalisation
Virtualité Circulation Association Différenciation Accumulation Articulation Réel
Divergence Polarisation Cloisonnement Enchaînement Démesure Sclérose Divergence
Boucle Réflexivité Spécularité Rétroaction -/+ Sédimentation Projection Démarche
Réalisation Maintien Reproduction Mutation Multiplication Morphogenèse Réel
Convergence Présence PluriAppartenance Autonomie Tempérance Résilience Réel
Démarche Décrire Comprendre Choisir Rassembler Agir Réel
Unicité Elément Existence Ab/Pré-sence Occurrence Dualité ∃r
Pluralité Ensemble Equivalence Appartenance Effectif Proximité = {r}
Liaison Relation Différence Sens, conflit Ecart Transition \vec{r}
Agrégation Opération Intense Rapport Cumul Seuil ∑ r
Composition Morphisme Réseau Niveau Limite Structure r • r' = r''
Divergence Dichotomie Exclusion Pouvoir Excès Dogmes [r⟵ r ⟶r]
Boucle Autonomie Identité Conduite ± Mémoire Projet r ± B(r)
🕒
⧉   ◆  🔗Agrégat ✏️Éditer 🖨Imprimer 🔍 🗝

 

Facette

<< Modularité | Methode.Plan | Existence >>

27 juin 2018 à 14h56 par FidelioEspoir (0 commentaires)

 

 

"Le présent est gros de l'avenir: le futur se pourrait lire dans le passé"
"Les choses existent autant que possible" Leibniz
“Rien n'est plus imminent que l'impossible” Victor Hugo, Les misérables (1862)


Facette Existence Virtualité Divergence Boucle Réalisation Facette

 

Réalité Unicité Pluralité Liaison Agrégation Composition Existence

Existence La matérialisation produit des situationss localisées successives

Virtualité La Circulation associe des Différenciations au sein d'Accumulation articulée

Circulation La matière est la pratique d'une entité qui s'interface, s'intègre comme source du réel.

Association La présentation produit une suppléance variable, ressource du réel.

Différenciation La valeur est une capacité de complémentarité qui crée des singularités dans le cheminement du réel

Accumulation La répartition travaille la multiplicité dont la densité mène à la continuité du réel

Articulation L' utilisation instrumentale soude les distances en une totalité modulaire réelle

Divergence La destruction des exclus encerclés s'épuise en fatalité (Boucle)

La cristallisation des bunkers fonde un pouvoir excessif sur un finalisme (Boucle)

Boucle

Réflexivité Le réel se maintient en perpétuant le même.

Spécularité Le réel se maintient en étant répliqué, réflexion, reflet tentant l'identique.

Rétroaction La liaison rétroactive négative confère la stabilité en compensant la déviation. La liaison rétroactive positive accentue l'écart, peut outrepasser les limites et mène à la destruction

Sédimentation Le réel se maintient par sédimentation. L'acquis s'auto-justifie. Le déjà-là se veut historique...

Projection La projection s'auto-réalise ou dénie le réel à venir

Réalisation

Maintien Le réel se maintient identique à lui-même. Le maintien défie le temps qui semble s'arrêter.

Reproduction Le réel supplée au réel. .Le même qui se maintenait cède la place à un autre qui prétend à l'identité.

Mutation Le réel cède son identité et mue dans une différence qui affirme ...maintenir une identité et dépasser le même devenu générateur d'ennui.

Multiplication Le réel s'échappe vers un foisonnement multiplicatif où l'élémentaire identité veut faire nombre devant la menace de son néant.

Morphogenèse Le réel choisit de rebattre les cartes composantes pour accoucher d'un autre réel. Les différences ne s'inscrivent plus dans un même devenu insuffisant.

Convergence Tout réel composant permettant à un réel de ne pas diverger à l'extrême



 



◆ Niveau Décomposition


Facette

Existence Matérialisation Action Focalisation Spatialisation Temporalisation Existence

Virtualité Circulation Association Différenciation Accumulation Articulation Virtualité

Divergence Polarisation Cloisonnement Enchaînement Démesure Sclérose Divergence

Boucle Réflexivité Spécularité Rétroaction Sédimentation Projection Boucle

Réalisation Maintien Reproduction Mutation Multiplication Morphogenèse Réalisation

Convergence Présence PluriAppartenance Autonomie Tempérance Résilience Convergence
Facette

 



◆ Carte Facette


Réalité Unicité : ∄ ⟷ ∃ Pluralité : {≠} ⟷ {=} Liaison : ⟵ ≠ ⟶ Agrégation : < - ⟷ + > Composition : 1/• ⟷ • Existence

Unicité
Matérialisation
Action
Focalisation
Spatialisation
Temporalisation
Existence
E


Pluralité
=
Circulation
Association
Différenciation
Accumulation
Articulation
Virtualité


Liaison
 
[ Polarisation
[ Cloisonnement
[ Enchaînement
[ Démesure
[ Sclérose
[⟵Divergence
Polarisation ]
Cloisonnement ]
Enchaînement ]
Démesure ]
Sclérose ]
Divergence⟶]


Agrégation
Réflexivité
Spécularité
Rétroaction
Sédimentation
Projection
Boucle


Composition
Maintien
Reproduction
Mutation
Multiplication
Morphogenèse
Réalisation


Convergence
 
Présence Appartenance Autonomie Tempérance Résilience, Objection , Réfutation Carte-Facette

 

 

 

Tout réel a deux facettes principales : Existence et Virtualité.
Un réel se compose d'existence et de virtualité.
Existence et virtualité sont des réels traversés par les cinq dimensions.


L’existence est une intensité d’être
La virtualité est une intensité d’être


Le présent, l’actuel est totalement étranger à l’immédiateté, l’instantanéité. Un réel ne s'épuise pas dans le constat actuel de ce qu'il est. Son présent recèle ce qu'il peut advenir : la virtualité d'un réel est totalement inscrite dans son existant.


Soulignons : l'existant est déterminé par son "a existé", son passé ; mais son "à être" est déterminé totalement par son actuel où se lient existence et virtualité. Poser mécaniquement l'être comme finitude affirmée par son passé méconnaît la tension d'être. Le présent "déborde" le passé par virtualité. Mais, liée à l'existence, la virtualité d'un réel ne signifie pas sa toute-puissance.

 

Leave a reply
Votre nom:

Votre commentaire (lu, l'apport sera intégré au texte. Toute malveillance sera effacée):


Enter value: Captcha

 


♦︎ Page last modified on 16 novembre 2018 à 11h17 by FidelioEspoir with pmwiki-2.2.110
📩 Travail de recherche mis à disposition selon à diffuser, à télécharger