👇  

Concepts de Toposcopie Réalité Réel Dimension Facette Composante Concepts de Toposcopie
Methode Unicité
∄ ⟷ ∃
Pluralité
{≠} ⟷ {=}
Liaison
⟵ ≠ ⟶
Agrégation
∑ - ⟷ ∑ +
Composition
1/• ⟷ •
Existence
Unicité Matière Présentation Valeur Répartition Utilisation Matérialisation
Pluralité Pratique Produit Capacité Travail Instrumentalité Action
Liaison Entité Suppléance Complémentarité Multiplicité Totalité Focalisation
Agrégation Interface Variation Singularité Densité Distance Spatialisation
Composition Source Ressource Cheminement Continuité Modularité Temporalisation
Virtualité Circulation Association Différenciation Accumulation Articulation Réel
Divergence Polarisation Cloisonnement Enchaînement Démesure Sclérose Divergence
Boucle Réflexivité Spécularité Rétroaction -/+ Sédimentation Projection Démarche
Réalisation Maintien Reproduction Mutation Multiplication Morphogenèse Réel
Convergence Présence PluriAppartenance Autonomie Tempérance Résilience Réel
Démarche Décrire Comprendre Choisir Rassembler Agir Réel
Unicité Elément Existence Ab/Pré-sence Occurrence Dualité ∃r
Pluralité Ensemble Equivalence Appartenance Effectif Proximité = {r}
Liaison Relation Différence Sens, conflit Ecart Transition \vec{r}
Agrégation Opération Intense Rapport Cumul Seuil ∑ r
Composition Morphisme Réseau Niveau Limite Structure r • r' = r''
Divergence Dichotomie Exclusion Pouvoir Excès Dogmes [r⟵ r ⟶r]
Boucle Autonomie Identité Conduite ± Mémoire Projet r ± B(r)
🕒
⧉   ◆  🔗Agrégat ✏️Éditer 🖨Imprimer 🔍 🗝

 

Dimension

<< Réel | Methode.Plan | Unicité >>

30 juin 2018 à 08h43 par FidelioEspoir dans Réalité (0 commentaires)

La structure de tout réel

 

Cette figure regroupe cinq anneaux borroméens seulement séparables si un seul d’entre eux est détruit

 

Dimension Unicité Pluralité Liaison Agrégation Composition Dimension

 

Dimension

Unicité Elément Existence Ab/Pré-sence Occurrence Dualité Unicité

Pluralité Ensemble Equivalence Appartenance Effectif Proximité Pluralité

Liaison Relation Différence Sens, conflit Ecart Transitivité Liaison

Agrégation Opération Intense r, 2r,3r,4r,... Rapport r/r' Cumul Seuil Agrégation

Composition Morphisme Réseau Niveau Limite Structure Composition
Dimension

 

 

Tout réel existe, réunit, relie et différencie, agrège, compose.

 

Les dimensions sont réelles.
Les dimensions sont des propriétés réelles qui se définissent mutuellement
Les dimensions se différencient :

 

Chaque dimension nous fait passer de l’élément à l’ensemble.
Chaque niveau forme la sémantique et la syntaxe des niveaux voisins.

 

La pluralité est une virtualité de l'unicité
Le lien est une virtualité de la pluralité
L'agrégation est une virtualité du lien
La composition est une virtualité de l'agrégation
L'unicité est une virtualité de la composition

 

Chaque dimension est voisine des quatre autres.
Unicité et composition sont notamment proches dans leur définition existentielle de l’être...

 

Les dimensions s'agrègent
Les sauts dimensionnels : u > u+p > u+p+l > u+p+l+a > u+p+l+a+c

 

Si unicité est existante, alors pluralité est virtualité possible.
Si pluralité est existante, alors diversité est virtualité possible.
Si Lien est existant, alors agrégation est virtualité possible.
Si agrégation est existante, alors composition est virtualité possible.
Si composition est existante, alors unicité est virtualité possible.

 

La logique dimensionnelle reflète son processus réel de différenciation dimensionnelle.

 

NB Dire "telle dimension est existante" signifie une occurrence réelle de cette dimension.
NB Dire "telle dimension est possible" signifie qu'une occurrence réelle de cette dimension est possible.

 

Les dimensions se composent mutuellement.
Les dimensions se décomposent mutuellement.

 

Compositions dimensionnelles
Une pluralité existe ou non : elle est aussi unicité
Un lien pose une différence qui repose au minimum sur deux pluralités
Une agrégation différencie les éléments réels
Une composition est une agrégation "extérieure".
Une unicité est une composition sous-jacente.

 

Les dimensions sont un découpage représentatif d'une réalité dimensionnée.

 

L'unicité, U, naît, C, d'une intensité, A, trop forte pour laisser un lien, L, dans son cadre identitaire, P.

 

Les dimensions sont un processus de création-maturation du réel. Elles ne témoignent d'aucune finalité et présentent le réel comme existence de poussées auto-dirigées, mouvantes, qui résultent d'une multitude de réseaux causaux sans cohérence nécessaire, sinon celles des compositions successives.

 

La combinatoire obtenue par les décompositions dimensionnelles successives permettent d’atteindre un niveau de désignation, de description formelle suffisant pour les complexités réelles actuellement envisageables.
Le nombre de dimensions, 5, n'est pas intangible. Mais le principe du rasoir d'Ockham en fait pour l’instant, une limite empirique. Aucune description effectuée par la Toposcopie ne semble nécessiter, jusqu’à présent, une sixième dimension.

 

Dans une réalité, pour tel réel, une dimension D se présente d, passe de d à d’, progresse et se compose.

 

Un changement réel est changement du réseau de ses composantes.
Un changement réel est, inclut, une composition dont l’observation modifie la présentation.

 

Un changement réel est une composition dont le niveau de décomposition n’est pas nécessairement celui de sa présentation.

 

 

Leave a reply
Votre nom:

Votre commentaire (lu, l'apport sera intégré au texte. Toute malveillance sera effacée):


Enter value: Captcha

 


♦︎ Page last modified on 16 novembre 2018 à 18h48 by FidelioEspoir with pmwiki-2.2.110
📩 Travail de recherche mis à disposition selon à diffuser, à télécharger