#

Concepts de Toposcopie RéalitéRéelDimensionFacetteComposanteRéel
UnicitéPluralitéLiaisonOpérationCompositionExistence
MatièrePrésentationValeurRepartitionUtilisationMatérialité
PratiqueProduitCapacitéTravailInstrumentalitéActivité
EntitéSuppléanceComplémentaritéMultiplicitéTotalitéFocalité
InterfaceVariationSingularitéDensitéDistanceSpatialité
SourceRessourceCarrefourContinuitéModulariteTemporalité
CirculationAssociationDifférenciationAccumulationArticulationVirtualité
DestructionExclusionSoumissionCarencePassévitéNonExistence
MonolithismeRetranchementContrainteConcentrationInertieNonVirtualité
PolarisationCloisonnementEnchaînementDémesureScléroseDivergence
ExistantGroupementConflitLimiteSeuilNiveau
EffectivitéAppartenanceTrameSédimentationRétroactionBoucle
Le retournement réel

 

 

* Agreger

Title: Agréger
Author: FidelioEspoir
Date: 2020-02-18 18:42
Tags:Methode
Comments: Open




◆ >>>>>>>> 2020-09-27 06:16 - - Méthode NOTE





◆  >>>> Méthode : Pluralité




◆  Notes


La pluralité est ensemble de réels équivalents (ensemble-OU)
Un réel peut contenir plusieurs ensembles de pluralités

 

La pluralité est équivalence, propriété du même. Le passage de l'élément à l'ensemble d'éléments équivalents est une perte d'information sur l'élément.

 

La pluralité est lien même-autre sans qu'il y soit défini une différence. La pluralité pose seulement une non-équivalence.
La pluralité est lien au "même", définition en compréhension
Tout réel définit un "autre même, un non-même" regroupant les ensembles de réels non-équivalents.

 

La pluralité agrège des identités, est mode d'appartenance-exclusion La pluralité est appartenance à un ensemble défini en extension

 

La pluralité est Proximité,
Les pluralités se composent en voisinage, construction identitaire, réflexive. La composition figée d'une pluralité est indistinction

 

 

Les pluralités suivent les compositions ensemblistes.

 

Les éléments d'un réel peuvent se rassembler en de multitudes homologies. (cf les luttes conceptuelles de la cladistique 1)

 

 

La pluralité est un mode de regroupement des réels selon les équivalences que le réel instrumentalise.

 



◆ Option et choix


L'option est "A ou B". Le choix est ?A ou ?B
Il n'y a pas de choix dans la pluralité. Il ya seulement changement d'option obéissant à une règle de pluralité d'équivalence (la succession royale par exemple).
Le choix suppose une différence et une entité qui choisit. Irai-je à droite ou à gauche ? haut ? ou bas ? bleu? ou vert? Mais l'accumulation temporelle des choix forme une intensité jurisprudentielle.

 

 

Pluralité p ⟷ Ø p ⟷ {p}
∃! Seul Absolu
P = {p,p'...} ⟷P'
p ⟷ {p, p', …………}
Équivalence/ Altérité
P' ⊂ P ⇵ P = {p,p'...} ⇵ P ⊂ P',Fermeture,Partition P = {p,p'...}⟷ R

 

La virtualité de la pluralité s’écartèle d’une équivalence qui s’épuise à vouloir joindre la toute solitude de l’état présent et la peur de l’autre même, dans une appartenance sans cesse négation d’une altérité que l’on recouvre d’indistinction.

 



◆ 🛠 Pistes


 

Pluralité [≠ ⟵ ≠⟵p⟶ = ⟶ =]
Divergence
Pluralité
il n'existe pas d'équivalence une seule équivalence équivalences différentes intensité d'équivalence tout est équivalent
Pluralité
Ensemble
∃ ! ∃ des {Ensemble} ⋂ , ⋃
Divergence
Pluralité
des éléments-singletons isolés des ensembles isolés des ensembles inclus, emboîtés
cohérence
ensemble universel

 

 

Pluralité
r r et non-r r et r'≠r r et nr r • r'
Divergence
🛠Tel réel est

pas d'ensemble, que des singletons
{!r}
une seule équivalence définit r
{r}
{nr} , limite n
inflation effectif
propriété r intangible

 

Divergencede Pluralité
ensemble vide ensemble unique équivalent, identitairehttp://www.toposcopie.fr/pub/MyGuiEditToposcopie/return2.jpg ensemble des différences

 



◆ Retournement


 

 



◆  Commentaires



 




◆  >>>> Méthode : Composition




◆ 📅 2018-09-29 : Composition et complexification


Selon la thèse de l’archéologue Joseph Tainter, cette tendance apparemment inexorable des sociétés à se diriger vers de plus grands niveaux de complexité, de spécialisation et de contrôle sociopolitique, serait même l’une des causes majeures de l’effondrement des sociétés
J. Tainter, L’Effondrement des sociétés complexes, Le Retour aux Sources, 2013 [1988].
C'est oublier qu'émergence est toujours la recherche d'une économie d'énergie.
C'est oublier qu'un réseau apporte l'option "plan B" à tout réel SAUF si le réseau se réduit à n'être que hiérarchique. L'effondrement réside dans l'abaissement des niveaux de composition. La résilience prend en compte le niveau le plus faible....
NB L'émergence est un effet de composition. Deux réels aux propriétés composantes se composent en un "nouveau" réel aux propriétés "nouvelles" composées. L'irruption, l'étonnement résident dans l'observateur !

 




◆  >>>> Méthode : Composante





◆  >>>> Méthode : Utilisation


 

 




◆  >>>> Méthode : Pratique


 

 




◆  >>>> Méthode : Produit


 

 




◆  >>>> Méthode : Travail


 

 




◆  >>>> Méthode : Instrumentalité


 

 




◆  >>>> Méthode : Entité


 

 




◆  >>>> Méthode : Suppléance


 

 




◆  >>>> Méthode : Multiplicité


 




◆  >>>> Méthode : Totalité


 




◆  >>>> Méthode : Interface


 




◆  >>>> Méthode : Variation


 

 




◆  >>>> Méthode : Singularité


 

 




◆  >>>> Méthode : Densité


 

 




◆  >>>> Méthode : Distance


 

 




◆  >>>> Méthode : Source


 

 




◆  >>>> Méthode : Ressource


 

 




◆  >>>> Méthode : Carrefour


 

 




◆  >>>> Méthode : Continuité


 

 




◆  >>>> Méthode : Modularite


 

 




◆  >>>> Méthode : Matérialité


 

 




◆  >>>> Méthode : Activité


 

 




◆  >>>> Méthode : Focalité


 

 




◆  >>>> Méthode : Spatialité


 

 




◆  >>>> Méthode : Temporalité


 

Changement et conceptualisation
La temporalité signifie qu'un réel construit un mode particulier de changement qui n'est pas un schéma totalement explicatif puisqu'il est tout autant construit que les autres composantes du tableau. Un réel n'est pas une totalité hors du temps, même si sa déconstruction dimensionnelle semble parfois à tort le réduire à un jeu de concepts reliés.

 

Causalité composée
La temporalité permet de mieux sortir de la causalité linéaire puisque les 25 composantes réelles, ayant leurs dynamiques propres quoique interreliées, provoquent une complexité toujours changeante en ce qui concerne le réel étudié. On prendra comme image les interférences.

 

« Le temps est le tout dans lequel se recueille l’infini battement de l’identité et de la différence. »
Alberto Giovanni Biuso : Temporalità e differenza, 2013, Leo S. Olschki editore
"L’être est fait d’entités qui sont toujours des événements, de substances qui sont toujours des relations, d’identités qui sont aussi des différences. L’être est constitué de formes actuelles engendrées par le passé et dirigées vers les possibilités de l’avenir."

 




◆  >>>> Méthode : Virtualité




◆  Notes


 

wikipedia:Affordance...
Pour Gibson, l'affordance est l'ensemble de toutes les possibilités d'action d'un environnement. Celles-ci sont objectives, mais doivent toujours être mises en relation avec l'acteur qui peut les utiliser. Par exemple un escalier n'a pas l'affordance d'être escaladé du point de vue d'un nourrisson. L'affordance des objets ne dépend pas des besoins de l'utilisateur ni de son action de perception, celle-ci est suggérée par l'objet lui-même, elle est une partie constitutive de ce dernier. Cependant chez Gibson les affordances ne sont pas des propriétés à part entière de l'objet mais plutôt des combinaisons invariantes de variables qui dépendraient du contexte de l'action.

 

Questions diverses
L'inégalité n'est-elle qu'une répartition ? La vie, comme accumulation de fatigue ? Être ou avoir ? Limite d’être
Accumulation des accumulations ou cumul des cumuls ?
Vous avez tous entendu parler de l'accumulation capitaliste : les richesses s'accumulent
Vous avez aussi entendu parler du cumul des handicaps : les handicaps s'accumulent sur les mêmes.
C'est le même schéma explicatif, mais symétriquement appliqué Encore un bon exemple du moteur à deux temps bien connu riche-pauvre, bien-mal, droit-devoir Une seule solution : fuyez et décomposez
Mieux vaut être riche et bien portant que....
Les mots à la mode, comme accumulation capitaliste, ont le tort d'empêcher toute réflexion. Un autre du même acabit : le bouc émissaire....Quand un mot voit son utilisation parasitée par un effet de certitude, la solution est de poser comme réel l'ensemble : le mot et celui qui le dit.....

 

 

 

 

 

 

1 La cladistique consiste en une méthode de classification des éléments en fonction de leur parenté, et non simplement du nombre de caractères communs, comme dans la vision phénétique



 




◆  >>>> Méthode : Circulation


 

 




◆  >>>> Méthode : Association


 

 




◆  >>>> Méthode : Différenciation


 

 




◆  >>>> Méthode : Accumulation


 

 




◆  >>>> Méthode : Articulation


 

 




◆  >>>> Méthode : Destruction


 

 




◆  >>>> Méthode : Exclusion


 

 




◆  >>>> Méthode : Soumission


 

 




◆  >>>> Méthode : Carence


 

 




◆  >>>> Méthode : Passévité


 

 




◆  >>>> Méthode : NonVirtualité


 

 




◆  >>>> Méthode : Monolithisme


 

 




◆  >>>> Méthode : Retranchement


 

 




◆  >>>> Méthode : Contrainte



Contrainte des matériaux : résistances des mat
tension interne déformer

 




◆  >>>> Méthode : Concentration


 

 




◆  >>>> Méthode : Inertie


 

 




◆  >>>> Méthode : Sclérose




◆  Notes


La sclérose veut supprimer passé et futur comme détermination du présent. Le passé devient culpabilité, le futur devient idéal.
La certitude n'est pas une vertu qu'apporterait la science. La technique a besoin de certitude prévisible. Mais celles ci sont partielles, les "conditions présentes".

 

LA certitude est une sclérose de la pensée humaine dont abusent toutes les religions.
Les religions sont des institutionnalisations de la sclérose. Ne pas confondre avec la foi individuelle, outil individuel plus ou moins acculturé de représentation de l'univers.
L'institutionalisation d'une organisation est une sclérose.

 

La certitude est une sclérose.
La certitude est une croyance.

 

N.B. Le changement obligatoire est une sclérose ! exemple: le système de la mode, la loi du progrès

 

Cause nécessaire ou cause finale
Nécessité• R = R • Finalité = R', R ≠ R'.
(pas d'auto-organisation)

 

Divergence de rapport, d'ossature
Nécessité Répétition Fatalisme ⟵ Création Quotidienneté Présence ⟶ Finalité Progressisme,
Monovalence: ∃ ! R' tel que R . R' = R";
Fatalité nécessité
∀ R, ∀ R', Nécessité• R = R'
mécanique de cumul du passé
∀ R, N= ∑ R
Déclin, Recommencement
∀ R', R. R' = R
La culpabilité naît de l'irréversibilité du passé

 

Finalité,
idéalité
R • Finalité = R'
Reproduction Eternité Fixité
Dégénérescence
R • ! Finalité = R'• Finalité = R"....

 



◆ Répétition


"Il y aura toujours la guerre"
"L'histoire est une éternelle répétition"



◆ Un bien vaut mieux que deux maux


"Ca peut pas être pire, ça sera toujours mieux"

 

Politique du mal nécessaire,
la politique du pire
Nécessité , nécessitarisme poussée objet

 

l'idéal absolutiste ou le finalisme de la terreur
Finalisme tirée aspirée sujet fatalisme



◆  Commentaires



 




◆  >>>> Méthode : Niveau


 

Irréductibilité




◆  >>>> Méthode : Groupement



Attribution




◆  >>>> Méthode : Conflit



Imbrication

 




◆  >>>> Méthode : Limite


 




◆  >>>> Méthode : Effectivité


 




◆  >>>> Méthode : Appartenance


 

 




◆  >>>> Méthode : Sédimentation


 




◆  >>>> Méthode : Rétroaction





◆  >>>> Méthode : Décrire


 

 


Displayed 84 pages.

 

♦︎ Page last modified on 17 août 2020 à 14h59 by FidelioEspoir with pmwiki-2.2.131
📩Travail -> mailto:toposcopie [snail] gmail [period] com?subject=Toposcopie Methode [period] Agreger de recherche mis à disposition selon